INDEX

COUP DE CŒUR – Hélène Silva et La Pacheraie

Le 16 Fév. 2021

Installée à Orthez, la Landaise s’est reconvertie dans la fabrication artisanale de savons. Elle vient d’ouvrir son atelier et utilise des produits locaux issus de l’agriculture biologique…

Rubriques :

Travaillant dans le monde du végétal Hélène Silva a été obligée de se reconvertir en raison d’un souci de santé.


« C’était essentiel pour moi de continuer à créer avec mes mains. Je me suis aperçu que trouver des savons composés de produits sains était une tâche assez difficile. J’ai donc décidé de les fabriquer moi-même et me servant de mes connaissances sur les produits végétaux ».

Après un an et demi de préparation, de formation (pratique, mais aussi théorique), d’essais de différentes recettes, la savonnerie artisanale La Pacheraie a vu le jour en décembre 2020 (un clin d’œil à sa localisation, sur le chemin Pachera et le bois du même nom). « Ma famille et mes amis ont joué le rôle de cobayes. Ils m’ont beaucoup soutenu dans ma reconversion », souligne Hélène Silva. Ses produits sont en vente directe sur rendez-vous en semaine et de 10h à 12h le samedi matin (185 chemin Pachera) et par le biais de son site internet.


Afin de créer ses savons, Hélène Silva choisit la saponification à froid (SAF), un procédé de fabrication ancestral qui préserve toutes les propriétés des ingrédients. Les huiles et beurres végétaux sont fondus à basse température, puis mélangés à de l’hydroxyde de sodium et de l’eau. De cette réaction, vont naître le savon et la glycérine, si hydratante. Divers ingrédients sont alors ajoutés tels que plantes, argiles, huiles essentielles.

Elle a ainsi créé huit recettes originales de savons surgras et saponifiés à froid, à base de plantes entières, de pétales, de graines ou d’infusions de légumes, d’huiles essentielles, ajoutées à des ingrédients issus de l’agriculture biologique.


« Me fournir en produits locaux est important pour moi. Le sel que j’utilise vient de Salies-de-Béarn, le café de La Brûlerie du Béarn à Orthez, la ferme d’Arracq à Marpaps me fournit l’huile de colza et des fermiers apiculteurs d’Ossages me ravitaillent en miel, seul produit d’origine animale que j’utilise », indique Hélène Silva. Les pochettes à savon en coton enduit Oeko Tex sont quant à elle réalisées par Little Poulettes de Coarraze.

Durant tout le mois de décembre, les savons d’Hélène Silva ont investi une boutique éphémère du centre-ville orthézien. « Ça s’est très bien passé. J’ai eu beaucoup de retours positifs et les clients étaient contents de trouver des produits naturels et produits localement », assure la savonnière originaire de Mimbaste.

Hélène Silva ne souhaite pas pour l’instant ouvrir une boutique en bonne et due forme. Pour se faire connaître, elle souhaite passer par des redistributeurs locaux, dont les noms ne sont pas encore arrêtés.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *