INDEX

Talent d’ici – Le jeune pianiste Isaac Scordino

Le 27 Jan. 2019

A 13 ans, le virtuose tarbais accélère son ascension musicale. Il vient de conquérir les très nombreux téléspectateurs de l’émission « Prodiges » sur France 2…

Rubriques :

Avant même sa venue au monde, Isaac Scordino baignait dans la musique. Sa mère jouait quotidiennement du piano pendant sa grossesse, tandis que son père se préparait à devenir pianiste professionnel.


Isaac Scordino a commencé les cours de piano dès l’âge de 6 ans et depuis sa passion a pris une dimension exceptionnelle. Il faut dire qu’il se réveille tous les jours à 6 heures du matin pour jouer du piano avant d’aller à l’école.

A l’âge où les cours de solfège désespèrent les enfants, obligés d’y participer, Isaac Scordino se régale. Aujourd’hui, le jeune Bigourdan fait au minimum vingt heures de piano par semaine et partage son temps entre le Conservatoire de Tarbes, le celui de Bordeaux (le mercredi) et le Conservatoire de Paris une fois par mois.


En 2017, Isaac Scordino avait obtenu une première consécration majeure en remportant le Concours international de Nice-Côte d’Azur, dans la catégorie Jeunes talents. Une belle récompense pour le jeune pianiste de 13 ans, inscrit au Conservatoire Henri Duparc de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, dans la classe d’André Vidal.

Le petit génie du piano poursuit inexorablement son chemin. Il se distingue ainsi dans les concours et concerts de mécénat. Suite à sa deuxième participation au concours international de piano de Cognac, en février 2018, il est repéré par le président du jury Désiré N’Kaoua, son professeur à Paris.


L’association Festi-Classique, située à Cognac, décide alors de le parrainer et lui propose de participer à la cinquième édition de l’émission Prodiges sur France 2, dans le but de se faire connaître du grand public.

A seulement 13 ans, ses prestations sont éblouissantes à la fois d’émotion et de technicité. Isaac Scordino accède à la finale, mais n’est pas choisi par le jury. Le pari est pourtant gagné pour le prodige puisque les téléspectateurs et les réseaux sociaux en ont fait leur vainqueur.


Cette nouvelle notoriété permettra à Isaac Scordino de financer les trajets nécessaires, pour aller à ses stages et ses cours de piano à Bordeaux et à Paris. Chapeau-bas maestro !

Si vous souhaitez soutenir Isaac Scordino, vous pouvez lui adresser un message à isaac.scordino.pianiste1@gmail.com ou vous renseigner auprès de festi-classique.com

 

 


 


Un commentaire au sujet de cet article

  1. Bonjour Isaac,
    Je suis la cousine de ton grand père Serge. Joëlle COLLIN
    C’est le hasard qui m’a fait regarder l’émission des petits prodiges et je t’ai admiré.
    Nous avons parlé de toi avec notre cousine Monique Duval. Et puis un jour ton grand père m’a dit qui tu étais. C’est merveilleux.Non seulement tu joues très bien du piano mais en plus tu as une “bouille” sympathique agréable à regarder.J’habite en Ariège à côté de Foix, pas très loin de saint Girons.Si un jour tu donnes un concert dans la région nous irons te voir avec grand plaisir.
    Ta grande réussite ne fait pas l’ombre d’un doute.A très bientôt. Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *