INDEX

Le clin d’œil d’André Daguin

Le 01 Août. 2019

A toute vitesse

Rubriques :

Tous les vendredi, vous avez rendez-vous avec André Daguin, figure emblématique des cultures et de la gastronomie gasconne. L’ancien chef étoilé, qui a rejoint le Cercle des Aficionados de PresseLib’, prend sa plume pour vous.


Nous l’avions évoqué dans un précédent billet : tout s’accélère au point que les prochaines canicules pourraient nous surprendre en plein hiver.

Déjà, chacun remarque que les feuilles dites d’automne commencent à blondir et tomber dès le début de l’été. Les prévisionnistes calculent d’ores et déjà le temps qu’il faudra pour arriver au moment où les feuilles devront tomber avant d’avoir fini de pousser.

On dit même que certains éleveurs et gaveurs de canards qui sont passés des trois semaines classiques de gavage aux deux semaines suffisantes pour obtenir des foies – il est vrai aussi beaux et bons qu’auparavant – penseraient à commencer le gavage dans l’œuf.

Le temps gagné serait considérable et les cuisiniers verraient leur travail grandement facilité pour l’exécution des recettes d’œufs à la coque au foie gras.

Pour les mouillettes on réfléchirait à l’injection de farine et de levure, le pain se faisant tout seul à la température du couvoir.

Voila une manipulation dont on pourra dire qu’elle a été étoffée dans l’œuf.

Un précédent président de la République conseillait de laisser du temps au temps. Oui mais, le temps étant de l’argent, il ne faudrait pas qu’il en abuse. Il faut qu’il produise par tous les temps et pas seulement de temps en temps.

 


Clins d’oeil déjà publiés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *