Abonnez-vous
Publié le

Le meilleur du cirque : entrée des artistes à Auch

La 34e édition de ce festival a ouvert sa piste aux étoiles jusqu'au 30 octobre. A l’initiative du pôle national CIRCa qui fait du Gers une véritable référence internationale…
Entre spectacles professionnels, écoles de cirque, scènes ouvertes, ateliers, expositions et rencontres autour de la passion du cirque, le plaisir de partager avec le public est au rendez-vous.

Après une édition 2020 un peu déséquilibrée - pour ne pas dire chamboulée - par la situation sanitaire, ils sont tous de retour avec une motivation décuplée pour que s’illuminent à nouveau les chapiteaux, et que résonnent les applaudissements nourris des spectateurs.

À CIRCa, on croise des artistes surprenants, des professionnels, des bénévoles, des pédagogues, des curieux aussi, qui font partie des composantes de ce festival si riche et singulier.

Riche par ces chiffres qui parlent d’eux-mêmes : 10 jours pour 23 spectacles professionnels et 12 d’écoles de cirque, 91 représentations en 15 lieux. Qui dit mieux ? Singulier, parce qu’on y trouve une incroyable diversité de formes et de styles, intimistes, spectaculaires, mono ou pluridisciplinaires.

La palette des émotions y varie du rire à la petite larme suscitée par l’instant de poésie suspendue à un fil, de la frayeur devant l’audace de ceux qui repoussent sans cesse leurs limites à la jubilation d’un spectacle surréaliste… CIRCa propose « un cirque tout en contrastes, et c’est ce qui fait d’Auch le rendez-vous incontournable de la création circassienne contemporaine ».

Cette édition reçoit des artistes venus d’autres pays : « Gravity and Other Myths » originaire d’Australie pour le spectacle A Simple Space, les Belges de « Théâtre d’Un Jour » avec Tina, et  « Le cirque du bout du monde » avec Der Lauf , ainsi que les écoles Flic Scuola di Circo de Turin, et Escuela de Circo Carampa de Madrid.

Les représentations, en plus du Dôme de CIRCa, ont lieu aux quatre coins de la ville d’Auch (Mouzon, caserne Espagne, Endoumingue, parc de la Boubée, centre Cuzin, théâtre municipal, parvis de la cathédrale…) ainsi qu’à Pavie et Marciac (à l’Astrada).

Les toutes premières étaient réservées aux scolaires. Les acrobates australiens de « Gravity and Other Myths » ont entraîné les spectateurs loin des lois de la gravité, à travers leur performance à la fois spectaculaire et délicate sous le chapiteau Mouzon. Au Dôme, rendez-vous sur “Les Hauts plateaux” de la Cie MPTA.

Émotions garanties…

Informations sur le site internet du CIRCa à Auch, Gers

Photos : Steve Ullathorne, Circusography, Frédéric Limbrée Boermans, Alain Monot, Christophe Raynaud De Lage

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.