Abonnez-vous
Publié le

TGVLa bataille du rail sur Paris-Bordeaux

Le bras de fer est engagé entre la Sncf et les élus de Nouvelle-Aquitaine : en jeu, le nombre de trains sur la ligne à grande vitesse.
LGV – La ligne Bordeaux-Dax pourrait être reportée à plus de 15 ans

Cette liaison rapide, ouverte il y a tout juste 5 ans, a rencontré un gros succès avec 4 millions de voyageurs par an, et un niveau actuel revenu au niveau avant covid. Malgré les engagements de départ, liés au financement d’une partie de la LGV par les collectivités territoriales, l’offre quotidienne a été sérieusement réduite.

Aujourd’hui, la saturation s’installe avec, en plus, la suppression de la navette d’Air France entre Bordeaux et Orly. Les 10 vols aller-retour quotidiens transportaient en moyenne 2.500 personnes chaque jour, soit l’équivalent de 5 rames TGV.

Résultats, les trains affichent complet du jeudi au lundi. Cette saturation a un autre inconvénient : l’augmentation des trajets en voiture via l’autoroute. Une belle absurdité !

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi