Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

ESPOIRCréation d’un RER le long des Pyrénées ?

Des élus du bassin de l’Adour se positionnent en faveur d’une nouvelle liaison entre Bayonne et Tarbes dans le mode « train du quotidien ».
CONCURRENCE – Les Espagnols s’attaquent aux TGV français
Ils reprennent le projet du gouvernement de développer des RER (réseau express régional) métropolitains dans les dix principales villes françaises.

Ces liaisons prendraient modèle sur ce qui existe en Ile-de-France. L’enjeu est de répondre aux besoins des usagers, qui veulent des billets abordables et des temps de trajet réduits.

Il s’agit de remettre au premier plan des « trains du quotidien », parallèlement aux liaisons à grande vitesse. Cette nouvelle offre ferroviaire, très locale, pourrait bénéficier d’une infrastructure déjà existante.
 
Ce RER pyrénéen pourrait ainsi assurer une transport de passagers efficace entre Bayonne, Dax, Orthez, Pau, Lourdes et Tarbes. Ce qui changerait la vie de beaucoup d’habitants du territoire. D’autant plus si d’autres arrêts sont aménagés sur le parcours, notamment à Lacq pour desservir ce bassin avec ses 8.000 emplois industriels.
 
Nul doute qu'un tel RER serait un atout majeur pour les salariés des entreprises qui pourraient ainsi à la fois élargir leur périmètre pour se loger, mais aussi se déplacer avec un transport plus propre et moins coûteux. Bon nombre d’étudiants y trouveraient aussi des facilités appréciables, sans parler de l’usage pour les loisirs ou le tourisme.
 
Il ne reste plus aux élus qu’à s’occuper activement de convaincre le gouvernement.

Commentaires (2)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Jean-Yves Sousleys
il y a environ 1 an -
Faites le mais faites le vite vous rendrez service à toute la population Les autres régions avancent pourquoi pas nous
Petrouchka
il y a environ 1 an -
Très bonne idée, mais pourquoi passer par Dax ? Il faut rénover sérieusement la ligne Bayonne Pau, qui pour un oui ou pour un non est impraticable trop souvent, et faire ce RER entre Pyrénéens, d'abord.

À lire aussi