Abonnez-vous
Publié le

PORTRAIT PASSIONXavier Berger, chocolatier par excellence

Il vient de décrocher le titre suprême de Meilleur Ouvrier de France chocolatier et de racheter la pâtisserie tarbaise Le Royalty créée en 1971 par ses grands-parents. En pleins préparatifs de Noël, Xavier Berger vit sa passion à fond.
Sacrée lignée chez les Berger qui compte aujourd’hui son troisième titre de Meilleur Ouvrier de France. Après Louis, le grand-père désigné MOF glacier en 1982, et Patrick, le père MOF pâtissier en 1989, voici que Xavier a remporté le titre 2022 dans la catégorie chocolatier. Un podium familial hors du commun.

« J’ai eu un cursus scolaire normal, avec à l’arrivée un baccalauréat en économie. Gamin, je ne savais pas trop quoi faire. J’étais plutôt bon en sport, notamment le foot, et je rêvais un peu. Mais j’ai compris que je n’avais pas les qualités nécessaires pour faire carrière. Ma vocation s’est déclarée vers l’âge de 19 ans. Je baignais dans ce milieu et j’avais fait quelques stages l’été. J’ai donc passé un CAP de pâtissier, glacier, chocolatier, et j’ai été très vite mordu de chocolat » raconte Xavier.

J’ai travaillé comme un sportif de haut niveau pour le concours de MOF

Il embrasse sa carrière en se fixant pour objectif de devenir à son tour Meilleur Ouvrier de France, et ouvre avec Marlène, son épouse une première boutique à Tarbes en 2004. En 2011, ce sera à Pau, après avoir été sacré champion de France en 2010, et participé au prestigieux World Chocolat Master. Le rêve se dessine.

« J’ai travaillé comme un sportif de haut niveau pour le concours de MOF. La finale dure quatre jours, il faut être au top et transformer le stress en pression positive pour mettre toutes les chances de son côté ».

C’est sa réalisation sur le thème Art Déco qui lui permettra d’atteindre son objectif en le consacrant Meilleur Ouvrier de France 2022. « Je suis parti de l’univers d’une loge de meneuse de revue des années 20, avec coiffeuse, miroir, lampe, porte-cigarette, bouquet dans un vase, coiffe de représentation… » Le jury a été conquis.

À moi maintenant de faire perdurer tout ce travail de qualité des produits et des services mis en place avec les équipes.

Dans ce parcours sans faute, qu’il qualifie de « gentiment mais sûrement », Xavier a également su saisir l’opportunité de poursuivre l’aventure du Royalty au mois d’octobre dernier. « Cette pâtisserie, qui a fêté ses 50 ans en 2021, a été créée par mes grands-parents. Ils travaillaient avec deux de leurs fils : mon père, l’aîné, qui a pris sa retraite il y a cinq ans, et mon oncle, à qui je l’ai rachetée. À moi maintenant de faire perdurer tout ce travail de qualité des produits et des services mis en place avec les équipes. Nous continuons la pâtisserie, la partie traiteur, glacier, chocolatier, et le salon de thé salé sucré ».

Les montages tout chocolat réalisés pour les fêtes de fin d’année par cet orfèvre du cacao sauront ravir petits et grands, tant par l’originalité de leur création artistique, que par l’intensité de leurs saveurs. 

Marielle Fourcade

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi