INDEX

OVALIE – En direct du Top 14, de la Pro D2 et des Bleus

Le 20 Nov. 2020

Bayonne doit se sortir les tripes contre Toulon – Pau en vacances – Biarritz domine Angoulême et se rapproche du podium – Mont-de-Marsan trop tendre à Aurillac – Les Coqs vont s’attaquer au Chardon…

Ce vendredi, le BOPB a assuré une solide victoire à Aguiléra, tandis que le Stade Montois s’est incliné sévèrement dans le Cantal. Aujourd’hui, l’Aviron Bayonnais compte réaliser un nouvel exploit face à l’équipe la plus en forme du moment. Pas de grosse surprise chez les Bleus qui se déplacent en Ecosse, dimanche. On connaît les 31 mobilisés pour préparer l’Italie.


Biarritz-Angoulême (15-6) : solidement installé dans le Top 6

Soirée de combat pour Biarritz Olympique qui s’est heurté à une lanterne rouge qui retrouve sa solidité et une défense de fer. Malgré une large domination, les Basques n’ont ainsi pas réussi à décrocher le bonus offensif face aux hommes de Vincent Etcheto qui a pris les commandes du SAXV.

Avec un ballon très glissant en raison de l’humidité, les grandes envolées étaient compliquées et c’est sur deux ballons portés que le BO a pu franchir la ligne adverse pour deux essais signés par Olmstead (30e) et le capitaine Armitage (71e). Il a su profiter des infériorités numériques charentaises avec une fin de match à 15 contre 13.

Cette nouvelle victoire permet à Biarritz de s’installer solidement dans le Top 6 avec 2 matches de retard. En retrouvant leur rythme, après avoir été longtemps arrêtés par le virus, les Rouge et Blanc peuvent viser l’une des deux premières places au classement.


Aurillac-Mont-de-Marsan (32-11) : trop tendres

Le Stade Montois revenait enfin aux affaires, après le report de ses deux derniers matches pour cause de virus. Au total, 27 joueurs ont été contaminés, ce qui a largement perturbé la préparation de cette rencontre importante. Laousse-Azpiazu, Wakaya, Garrault, Jacquelain, Lestremeau, Latterrade… font partie des troupes devant encore rester au repos.

Les Landais ont manqué de rythme après un mois d’arrêt ce dont a profité Aurillac pour prendre le score et creuser progressivement l’écart, malgré un essai de Goneva 59e). Même si les jeunes n’ont pas démérité, la marche était trop haute pour une reprise.

Il va falloir enchaîner avec un déplacement à Montauban vendredi, avant de recevoir Rouen (vendredi 4 décembre à 19h), puis de se rendre à Biarritz la semaine suivante. Une série difficile pendant laquelle il faudra profiter de toutes les opportunités d’engranger des points.


10e journée de Pro D2

Biarritz-Angoulême (15-6), Aurillac-Stade Montois (32-11), Béziers-Montauban (36-9), Vannes-Perpignan (19-21), Valence-Provence (13-14), Nevers-Carcassonne (34-22), Grenoble-Rouen (21-15)

Samedi 21 novembre : Colomiers-Oyonnax (21h)


Classement de la Pro D2

Ce classement est devenu totalement illisible avec un grand nombre de rencontres reportées, et des équipes qui comptent déjà 3 matches en moins à leur compteur.

  • Qualification directe pour les demies : Vannes (34), Oyonnax (30, 3 matches en moins)
  • Qualification pour les barrages : Perpignan (30, 1 match en moins), Biarritz (27, 2 matches en moins), Provence Rugby (26), Colomiers (22, 3 matches en moins)
  • Milieu de classement : Béziers (22), Nevers (22), Grenoble (19, 1 match en moins), Montauban (18, 1 match en moins), Aurillac (18), Carcassonne (15, 1 match en moins), Valence Romans (112, 2 matches en moins), Rouen (11)
  • Relégation : Mont-de-Marsan (7, 3 matches en moins), Angoulême (6, 1 match en moins)

Bayonne-Toulon : du lourd débarque à Jean-Dauger

Samedi 21 novembre À 18h15 (Canal+ Sport)

Après avoir battu Montpellier, l’Aviron Bayonnais doit relever un nouveau gros défi avec la réception de Patrice Collazo et de son armada. Il sera privé de son capitaine Jean Monribot et de son ouvreur Romain Barthélémy, mais pourra s’appuyer sur une équipe qui commence à réussir à hisser son niveau dans les grandes circonstances.

C’est Muscarditz qui portera le brassard de capitaine, on retrouvera le facteur X à l’aile (Ravouvou) et l’artilleur de précision à l’arrière (Germain).


Le XV de départ : Germain – Ravouvou, Muscarditz (cap), Lestrade, Luc – (o) Lafage, (m) Rouet – Taofifenua, Luamanu, Duputs – Ducat, Galarza – Nixon, Van Jaarsveld, Boniface.

Les remplaçants : Delonca, Cormenier, Pyle, Gorin, Ruru, Ordas, Perese, De Clercq.

En parallèle, ça bouge à nouveau en coulisses avec un bras de fer entre actionnaires et la convocation d’une assemblée générale pour le 2 décembre, pour lancer une augmentation de capital et proposer un changement de la gouvernance.


De son côté, le RC Toulon arrive avec une équipe plus que constante qui vient d’être renforcée par le mythique Nonu. Pour cette occasion, Toeava sera replacé à l’ouverture aux côtés du Landais Serin.

Le XV de départ : Cordin – Dridi, Paia’aua, Nonu, Ikpefan – (o) Toeava, (m) Serin – Dakuwaqa, Parisse, Rebbadj – Alainu’uese, Etzebeth – Setiano, Etrillard (cap), Fresia.

Les remplaçants : Tolofua, S. Taofifenua, Jolmès, Lakafia, Ory, Dachary, Takulua, Tchelidze.


Rattrapage des matches en retard

Samedi 21 novembre : Stade Français-Bordeaux (15h15, Canal+) ; Bayonne-Toulon (18h15, Canal+ Sport)

Dimanche 22 novembre : La Rochelle-Racing (21h05, Canal+)

A nouveau reporté : Montpellier-Castres


Classement du Top 14

Le classement du Top 14 est largement perturbé par les nombreux matches reportés. Pau, Agen et Toulouse sont les trois seuls clubs à avoir joué tous leurs matches. 1 club a 3 matches en retard (Montpellier) ; 5 clubs auront déjà 2 matches de retard après ce week-end.

  • Qualification directe pour les demies : La Rochelle (26, 1 match en moins), Toulouse (24)
  • Qualification pour les barrages : Clermont (23, 2 matches en moins), Toulon (23, 2 matches en moins), Racing (22, 2 matches en moins), Lyon (20, 2 matches en moins)
  • Milieu de classement : Bordeaux (19, 2 matches en moins), Stade Français (19, 2 matches en moins), Bayonne (16, 1 match en moins), Pau (15), Montpellier (12, 3 matches en moins), Castres (11, 2 matches en moins)
  • Relégation : Brive (10, 1 match en moins), Agen (2)

9e journée du Top 14

Vendredi 27 novembre : La Rochelle-Brive (18h30 Canal+ Sport) ; Castres-Clermont (20h45, Canal+ Sport)

Samedi 28 novembre : Toulon-Pau (15h15, Canal+) ; Montpellier-Bordeaux, Toulouse-Agen (18h15, Rugby+).

Dimanche 29 novembre : Racing-Bayonne (18h, Canal+ Sport) ; Lyon-Stade Français (21h05, Canal+).


Ecosse-France : la der de l’équipe type pour 2020

Dimanche à 16h (France 2)

Fabien Galthié a fait de nouveau faire appel à plusieurs des cadres qui ont joué les deux derniers matches contre le Pays de Galles et l’Irlande. Etant donné qu’une convention entre la Fédération et la Ligue prévoit un plafond de 3 matches par international lors de cette période, cela signifie que ce sont d’autres joueurs qui ont été appelés pour les deux dernières rencontre (voir plus loin).


Les forfaits de Bouthier et de Ntamack permettent à Ramos et Jalibert d’être titulaires. Sinon, peu de changements : Bamba, Chat et Cros s’installent d’entrée en première ligne, et Taofifenua en 2e ligne, comme nous l’annoncions hier

Le XV de départ : Ramos (Toulouse) – Thomas (Racing), Vakatawa (Racing), Fickou (Stade Français), Rattez (Montpellier) – (o) Jalibert (Bordeaux), (m) Dupont (Toulouse) – Ollivon (Toulon, cap.), Alldritt (La Rochelle), Cretin (Lyon) – Taofifenua (Toulon), Le Roux (Racing) – Bamba (Lyon), Chat (Racing), Gros (Toulon).

Les remplaçants : Marchand, Baille, Haouas, Willemse, Woki, Couilloud, Carbonel, Vincent.


Pour préparer le prochain match contre l’Italie, le staff des Bleus a décidé de faire appel à 16 nouveaux internationaux, dont Pesenti (Pau), Moefana (Bordeaux), Barraque (Clermont), Delbouis (Stade Français), Lebel (Toulouse), Thomas (Racing), Villière et Cordin (Toulon). Ils seront entourés de Bleus expérimentés comme Atonio, Serin et Dulin.

Le groupe des 31 pour l’Italie :

Piliers : Aldegheri (Toulouse), Atonio (L Rochelle), Kolingar (Racing), Neti (Toulouse), Oz (Racing)
Talonneurs : Baubigny (Racin), Bourgarit (La Rochelle), Mauvaka (Toulouse).
Deuxième ligne : Cazeaux (Bordeaux), Geraci (Lyon), Pesenti (Pau), Rebbadj (Toulon)
Troisième ligne : Camara (Montpllier), Jelonch (Castres), Macalou (Stade Français), Sanconnie (Racing), Cameron Woki (Bordeaux).


Demis de mêlée : Couilloud (Lyon), Serin (Toulon).
Demis d’ouverture : Carbonel (Toulon), Jalibert (Bordeaux).
Centres : Barraque (Clermont), Delbouis (Stade Français), Klemenczak (Racing), Moefana (Bordeaux).
Ailiers : Raka (Clermont), Lebel (Toulouse), Thomas (Racing), Villière (Toulon).
Arrières : Cordin (Toulon), Dulin (La Rochelle).

Les prochains matches des Bleus

  • France-Italie, samedi 28 novembre (21h) au Stade de France.
  • Match de classement, samedi 5 décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *