SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Le coup de foudre d’Eurydice Bled pour Laumaillé

Le 29 Nov. 2019

La jeune porte-parole d’EELV Béarn a pris les commandes de la première entreprise campaniste du Grand Sud-Ouest, basée à Ibos. Un bel exemple…

Le fait de vendre des paratonnerres ne protège pas forcément des coups de foudre tout droit jaillis du cœur. Comme celui qu’Eurydice Bled, titulaire d’un doctorat en Sciences de gestion, a eu pour l’entreprise de Vincent Laumaillé.


La toute jeune trentenaire avait un projet de reprise d’une PME locale, autour d’un métier très traditionnel, offrant des capacités de développement. Son amour pour les clochers et l’art campanaire la mène alors jusqu’à Laumaillé en 2017, et un protocole d’accord avec la direction est signé en 2018. Car il se trouve que, de son côté, Vincent Laumaillé, dirigeant l’entreprise depuis 2005, souhaite passer la main.

Elle apprend le métier en suivant les employés sur le terrain (une vingtaine à ce jour), pour mieux cerner leur travail, qu’il s’agisse des différents domaines de la profession de campaniste (conception, réalisation, installation, restauration, entretien des cloches et horlogeries monumentales, etc.), des dispositifs de protection contre la foudre, ou des solutions de chauffage de grand volume pour les édifices religieux, les bâtiments industriels… Les trois activités proposées par l’entreprise.


Elle effectue son apprentissage en toute confiance, car le savoir-faire de Laumaillé a fait ses preuves depuis 1974, date de sa reprise d’I.C.A.M. Fourcade, créée en 1921, elle-même issue de la Maison Dencausse déjà établie au 16e siècle. Plus près de nous, en 2010, France Carillon, basée dans l’Hérault, puis en 2013 Lussault, en Vendée, fusionneront avec Laumaillé.

Aujourd’hui, Eurydice Bled souhaite continuer à travailler dans le respect du patrimoine et de la tradition. Elle envisage de développer la restauration de cloches par soudure dans les ateliers, ainsi que l’ingénierie, et de mettre en place une formation de campaniste.


Déjà très investie dans les démarches environnementales de sa nouvelle entreprise (traitement des déchets, panneaux photovoltaïques…), elle entend également instaurer une politique de responsabilité sociale.

Informations sur le site internet, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *