INDEX

En Bigorre, RevalPET veut changer la donne du recyclage

Le 28 Oct. 2019

Des enseignants-chercheurs de l’École nationale d’ingénieurs de Tarbes travaillent sur les déchets de PET opaque pour les transformer en matériaux innovants…

Les bouteilles en plastique polyethylene terephtalate (PET) opaque, utilisées notamment pour le lait, ont fait leur apparition auprès des consommateurs, et ont tendance à se développer à vitesse grand V.


Pourtant, elles ne sont pas les bienvenues en matière de tri et recyclage. Car mélangées au PET transparent des autres bouteilles, il devient alors impossible d’en recycler les déchets.

Pour atteindre l’objectif « zéro déchet » sur les prochaines décennies, envisagé sur la zone POCTEFA (acronyme du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre), des enseignants-chercheurs de l’Enit à Tarbes ont rejoint il y a trois ans le projet RevalPET.


Cofinancé par le Fonds européen de développement régional (Feder), ce projet collaboratif inclut également l’Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l’environnement et les matériaux (Iprem), le groupe Universitaire du Pays basque (UPV/EHU), l’Institut universitaire de nanosciences d’Aragon (INA), le Centre catalan du plastique (CCP) et la PME Oudoul65.

Le défi est de parvenir à recycler ces bouteilles et de transformer les déchets de PET opaque en matériaux innovants.


Au sein du laboratoire génie de production de l’Enit, les chercheurs ont ainsi testé pendant trois ans plus de 300 éprouvettes constituées différemment de résidus de ce plastique, préalablement chauffé et transformé en granulés.

Plutôt cassants au départ -du fait de la présence de particules de dioxyde de titane-, certains échantillons parviennent actuellement à doubler la résistance des pièces de PET opaque recyclées.


Après avoir constaté que recyclage et transformation de ces bouteilles étaient possibles, les chercheurs espèrent maintenant une véritable volonté politique pour accompagner cette innovation en matière de débouchés autour de ces nouveaux matériaux, et encourager les investisseurs.

Un grand pas de plus vers l’objectif « zéro déchet » visé par les régions de la zone POCTEFA.

Informations sur le site Internet de RevalPET – cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *