Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Entreprise d’ici - Mécamont a séduit Montmartre

Le funiculaire de la célèbre Butte, élément incontournable du glamour parisien, s’offre une cure de jouvence du côté de Lannemezan. Fierté bigourdane…
MECAMONT
Le funiculaire de Montmartre, permettant de rejoindre la basilique du Sacré-Cœur, connu par les touristes du monde entier, est en révision sur le Plateau dans les ateliers de Mécamont-Hydro.

Ce n’est certes pas la première fois qu’on évoque ici la société Mécamont-Hydro de Lannemezan (consultez nos archives). La société bigourdane, créée par Hervé Blanchard est une référence.

Elle construit notamment le premier téléphérique urbain français à Brest. Mais aussi un hyper-belvédère pour le Pic du Midi : une passerelle qui va s’avancer dans le vide offrant un panorama exceptionnel aux amateurs de sensations fortes.

Le célèbre funiculaire de Montmartre s’offre donc une révision dans les ateliers de Mécamont-Hydro. Question de se réviser le châssis ! Un mois de remise en forme avant d’être à nouveau opérationnel à la mi-décembre.

Une intervention qui est aussi la spécialité (encore une !) de l’entreprise située au pied des Pyrénées, elle qui s’est déjà faite connaître par sa maintenance d’autres funiculaires fameux, ceux du Pic du Jer à Lourdes, de Pau, d’Evian, de Rocamadour ou Grenoble, pour ne citer qu’eux…

C’est pour trois ans que Mécamont-Hydro a obtenu de la RATP la maintenance du funiculaire de Montmartre. L’an dernier déjà, la voie 2 avait été remplacée, et cette année c’est la voie 1 qui est l’objet de cette grande inspection réalisée tous les dix ans.

L’an prochain, c’est la deuxième cabine qui, révision oblige, viendra s’offrir une balade dans les Pyrénées.

On n’a pas fini d’être fiers d’eux, on dirait…

Informations sur le site de Mécamont Hydro

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.