INDEX

Découvrez Auch autrement, au cœur…

Le 19 Mai. 2017

L’Office de tourisme Grand Auch Cœur de Gascogne a décidé d’innover au niveau des visites guidées de la ville

Rubriques :

Un autre regard sur le Cœur de ville, la Cathédrale, le Musée des Jacobins ou le Musée du Trésor de la Cathédrale. Histoire d’en prendre plein les yeux, et le cœur


Auch, la belle surprise du Sud-Ouest. Vrai que la capitale gersoise mérite d’être mieux connue et savourée, pas seulement pour ses bonnes adresses gastronomiques. Un constat établi aussi par l’Office de Tourisme Grand Auch, cœur de Gascogne, qui fait découvrir la ville autrement.


Et puisque le Gers est déclaré « Complice des Jours heureux », autant en profiter. Sans oublier que comme tout Pays d’Art et d’Histoire, il participe à l’opération « Laissez-vous conter… » du ministère de la Culture.

Vous pouvez ainsi participer à plusieurs visites guidées de la ville : Le cœur de ville (2 à 5 euros par personne), ou La Cathédrale d’Auch (2 à 5 euros par personne), sans oublier Le Musée des Jacobins (même tarif), haut-lieu d’art précolombien, avec des cycles de conférences en cours (le 15 mai, l’art de l’estampe ; le 22 mai, l’art du dessin ; le 29 mai, histoire et technique de la photographie ; le 12 juin, comprendre les textiles anciens ; le 19 juin, de l’argile à la terre cuite).


Ce 12 mai, à 18 heures, dans le cadre des Rendez-Vous du Grand Auch, ne manquez pas la conférence Patrimoine historique et vie moderne (salle de conférences du musée des Jacobins) par Christian Laprébende (adjoint au maire chargé de l’urbanisme et du patrimoine) et d’Alain Castells (gérant et fondateur d’Addenda).

Dans les visites guidées, un détour s’impose aussi au Musée du Trésor de la Cathédrale qui vous permettra de découvrir plus de 200 objets et œuvres d’art anciens et précieux provenant de la cathédrale d’Auch ou d’autres églises.


Mais aussi, depuis le début du mois, à l’Office de Tourisme, vous êtes invités à l’exposition « L’envers du décor » pour mieux découvrir (ou redécouvrir) des lieux habituellement fermés au public : la Tour d’Armagnac, les tours et les combles de la cathédrale, les anciens égouts, etc, et surtout les très, très belles photographies de Francisco Artigas.

Auch, la Gascogne au cœur. Et dans le cœur…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *