Nouvelle rubrique

Rubrique ici et ensemble du crédit agricole pyrenees gascogne

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Le décollage spectaculaire de Pyrène Aéro Pôle

Le 15 Oct. 2018

Pilotée par l’Agglo Tarbes Lourdes Pyrénées, la zone d’activité prend une nouvelle dimension autour de ses ténors : Daher-Socata, AAA, Tarmac Aerosave…

Rubriques :

Née de l’aéroport international Tarbes-Lourdes-Pyrénées, la plateforme industrielle regroupe déjà plus d’une quinzaine d’entreprises. Rencontre avec Gérard Trémège, président de la Communauté d’agglomération.


« Au cours des quinze dernières années, la zone d’activité s’est développée de manière spectaculaire avec notamment la présence de fleurons tels que Daher-Socata, AAA, Tarmac Aerosave ainsi qu’un pôle composé de 15 entreprises industrielles » se réjouit Gérard Trémège. « Nous axons aujourd’hui le développement de la zone vers des entreprises dédiées principalement à l’aéronautique ».

Le projet de construction de 3 centres d’affaires, qui verront le jour fin 2019 et 2020, s’inscrit dans cette volonté : « Ce sont des initiatives privées. Nous accueillons et accompagnons à bras ouvert les entreprises qui viennent s’installer sur notre territoire » indique le président de l’agglomération.


De quoi étoffer encore plus Pyrène Aéro Pôle, qui compte déjà cinq bâtiments. « C’est pour nous un signe du dynamisme de ce site qui ne pourra que s’accélérer au fil des implantations » ajoute Gérard Trémège qui insiste sur l’importance de ces évolutions, confortant les ambitions de la Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées.


Gérard Trémège et Jean-Louc Moudenc, maire de Toulouse

« Nous voulons faire du développement économique un enjeu majeur et transversal. C’est un objectif prioritaire dans notre Projet d’Agglomération, car il entraîne la création d’emplois. Nous avons des atouts qui doivent permettre un développement conséquent. Avec le bassin palois, nous sommes à la croisée des chemins entre la métropole bordelaise, le Pays Basque et la métropole toulousaine. Nous avons un rôle à jouer à cet égard, ensemble » affirme Gérard Trémège.


Cette volonté s’exprime aussi par la mise en œuvre de tiers-lieux : des espaces où l’on peut travailler, créer, se réunir et échanger. Ils permettent des rencontres dans un cadre convivial et accessible. Ces « Tiers-lieux » s’inscrivent dans les nouvelles alternatives d’espaces de travail, tels les sites de coworking et les FabLab.

 


« Nous avons envoyé un questionnaire à toutes les communes de l’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées en leur demandant si elles pouvaient proposer des locaux susceptibles d’accueillir tous types d’activités, ponctuelles ou permanentes » affirme le président de l’agglo. « Nous avons reçu plus de 80% de réponses, ce qui est remarquable. Il y a une véritable prise de conscience de la part de l’élu, même dans la commune la plus petite. Il faut être à l’écoute de toutes les propositions possibles. Le tiers-lieu est l’espace où peut germer la start-up et la microentreprise ».


Tarbes-Lourdes-Pyrénées, un territoire attractif…

« A travers des projets originaux, nous voulons créer un véritable pôle d’attraction. La Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées possède de nombreux atouts propres à ce territoire. Les compétences dans le domaine aéronautique avec le site de Pyrène Aéro Pôle, dont nous venons de parler. Mais aussi, le tourisme religieux, très important avec Lourdes, qui draine des centaines de milliers de personnes, et plus largement, une offre exceptionnelle dans le domaine touristique. Ce sont aussi de nombreux autres secteurs très dynamiques, comme le thermalisme et l’agroalimentaire » se félicite Gérard Trémège.


« Par ailleurs, nous avons une programmation culturelle que beaucoup de territoires nous envient, avec une scène nationale, un conservatoire, des musées à Tarbes et à Lourdes, un lieu de résidence d’artiste, un théâtre à l’italienne et un tissu d’associations, dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse, tout à fait remarquables ». L’objectif de toutes ces initiatives est bien la création de valeur ajoutée et donc d’emplois.


Start’in Pyrénées pour les futures pépites…

Comme nous en avons déjà parlé, l’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées organise un concours pour inciter les start-ups à rejoindre la Bigorre, qu’elles soient au stade embryonnaire ou déjà lancées. « Nous voulons tout faire pour garder les jeunes pousses ici et en attirer de nouvelles » précise Gérard Trémège.

Quatre filières sont concernées : l’aéronautique et le spatial, bien entendu ; la transition énergétique, qui fait partie des nouveaux horizons pour le 65 ; le tourisme véritable pilier de l’économie locale ; le digital et la réalité virtuelle, désormais incontournables.


Ce concours national a retenu l’intérêt de grands partenaires, type Veolia, Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, Edeis, Daher, Tarmac, EDF, le Département, la Région Occitanie et bien d’autres. Leur participation permet de doter Start’in Pyrénées de 60.000 euros de prix.

« Pour quelqu’un qui commence à créer son propre atelier, sa petite structure, le concours peut être un réel moteur » insiste Gérard Trémège. Le jury, composé d’élus, d’industriels et d’experts, dévoilera son verdict le 29 novembre au cours d’une soirée de prestige au Haras de Tarbes.

Informations sur le site de l’agglomération TLP

Et sur celui de Pyrène Aéro Pôle

.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *