INDEX

TWITTOLIB’ – L’actu en bref

Le 05 Juin. 2020

La transhumance au Patrimoine culturel – Lundi, Biarritz décolle – Quelques vols de plus en Béarn – Des chèques cadeaux pour les Montois – Le Landais Rémi Lesca revient à Pau – Sangria Grat’8 joue les surprises – Le temps des déclarations d’impôts – Manifestation du personnel hospitalier la 16 juin – 3 millions de billets SNCF à moins de 49 euros – Cannes : une sélection de films sans festival – La relance de la consommation menacée – Croissance en chute libre en Europe…

Chaque jour, PresseLib’ vous propose un tour d’horizon de l’info en quelques lignes.


La transhumance au Patrimoine culturel
C’est une reconnaissance particulièrement importante pour le pastoralisme : le ministère de la Culture a labellisé la transhumance au patrimoine culturel immatériel français. Le dossier était porté par le Comité des races local de massif qui vise désormais une inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco. Cette pratique, qui vient de démarrer dans les Pyrénées, permet aux troupeaux d’aller savourer les pâturages d’altitude pendant la période estivale.


Lundi, Biarritz décolle
Comme nous l’avons déjà annoncé, Air France reprendra ses vols de Biarritz vers Paris-Charles de Gaulle le 8 juin avec jusqu’à 14 vols par semaine. La compagnie EasyJet a déjà repris ses liaisons avec le Royaume-Uni (Bristol) et Paris.


Quelques vols de plus en Béarn
A partir du 10 juin et pendant 15 jours, la compagne ASL Airlines va tester une liaison avec Roissy avec 5 vols par semaine qui complèteront les 2 prévus par Air France (à partir du 15 juin). Elle affrétera un Boeing 737 de 147 places. Il faudra débourser 252 euros pour un aller simple, et 387 euros pour un aller-retour dans la même journée. Réservations sur aslairlines.fr – On restera cependant très loin des 9 rotations quotidiennes avec Paris qui étaient assurées avant la crise sanitaire.


Des chèques cadeaux pour les Montois
La cité landaise a décidé de soutenir fortement ses 300 commerçants pour qu’ils retrouvent une activité suffisante pour passer le cap de cette période exceptionnelle. Pour 30 euros d’achat, la Ville offrira 30 euros supplémentaires à dépenser que localement. Il est aussi prévu une place de marché sur internet pour favoriser la relance de la consommation.


Le Landais Rémi Lesca revient à Pau
L’Elan Béarnais a officialisé le retour du meneur de jeu. « Il est le symbole parfait de notre identité locale retrouvée et la garantie totale qu’on donnera tout pour battre deux fois Limoges cette saison ! » c’est par ce clin d’oeil que le Directeur Exécutif Didier Gadou a officialisé la signature de Rémi Lesca (1,80 m, 29 ans) qui retrouve l’Elan, « son » Elan, après un exil de six ans. Le meneur dacquois renoue l’histoire d’amour avec « son club de toujours » comme il se plait à le rappeler, une histoire déjà riche (2007-2014) mais qui n’attendait qu’à reprendre. Informations sur le site de l’Elan Béarnais, cliquez ici.


Sangria Grat’8 joue les surprises
Le groupe tarbais propose une musique rock festive, avec des influences celtiques, exotiques et latino. Et innove depuis le confinement. David Epi (guitares, yukulélé, chant), Laurent Delpech (percussions, batterie, chant) et Pascal Gibeaux (basse, chant) ont eu une idée géniale : créer des sessions maisons. Si les concerts sont à l’arrêt, ils comptent organiser des live sans public, en attendant.



Le temps des déclarations d’impôts
N’oubliez pas de valider vos revenus 2019 en ligne. Pour le Gers et les Landes vous avez jusqu’au lundi 8 juin à 23h59 ; pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées la date limite est le jeudi 11 juin à 23h59. Si vous préférez le papier, vous avez jusqu’au 12 juin à minuit. Une déclaration automatique est proposée (par courrier ou par mail), à ceux qui, l’an dernier, n’ont pas corrigé les revenus préremplis par l’administration fiscale et signalé aucun changement de situation.


Manifestation du personnel hospitalier la 16 juin
Quatre des cinq principaux syndicats de la fonction publique hospitalière (CGT, FO, SUD, Unsa) et deux collectifs (Inter-Urgences, Inter-Hôpitaux) vont faire entendre leurs voix en parallèle aux réunions du « Ségur de la santé ». Ils annoncent « une journée d’action nationale d’initiatives et de grève ». Ils demandent notamment une revalorisation générale des salaires, un plan de recrutement, un plan de formation et l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits. Ils préviennent le gouvernement que « les professionnels ne se contenteront plus de belles promesses et de demi-mesures ».


3 millions de billets SNCF à moins de 49 euros
Le secrétaire d’État aux Transports a annoncé la mise en vente de 3 millions de billets de train longue distance (TGV et Intercités) à moins de 49 euros, pour cet été. Il s’agit de relance la fréquentation qui est tombée à 35% de celle habituellement enregistrée à cette période.


Cannes : une sélection de films sans festival
Malgré l’annulation de cet événement mondial, 2.067 films ont été soumis aux organisateurs et 56 ont été sélectionnés. Ils sortiront dans le monde entier avec le label Cannes 2020. Parmi eux : The French Dispatch, de l’Américain Wes Anderson, avec Benicio del Toro et Léa Seydoux ; Lovers Rock et Mangrove, de Steve McQueen ; Des Hommes, de Lucas Belvaux avec Gérard de Depardieu ; Eté 85, de François Ozon ; Les Deux Alfred, de Bruno Podalydès ; Un triomphe avec Kad Merad ; L’Origine du monde, de Laurent Lafitte.


La relance de la consommation menacée
Selon le baromètre annuel Cofidis/CSA, la sortie du confinement risque d’être difficile, les Français sont clairement dans une attitude défensive. En effet, ils privilégient l’épargne et comptent reporter leurs projets d’envergure. Si certaines catégories ont pu faire des économies et ne semblent pas menacées dans leur emploi, beaucoup d’autres se retrouvent déjà en difficulté. 74% des commerçants, des artisans et des chefs d’entreprise estiment que leur situation financière personnelle est déjà affectée. Au total, plus de 40% des Français voient leur pouvoir d’achat déjà amputé. La consommation, qui est indispensable pour atténuer la crise économique, risque de rester très molle.


Croissance en chute libre en Europe
La Banque centrale européenne (BCE) a revu ses prévisions de croissance et d’inflation en prenant en compte la crise du coronavirus. Elle s’attend à une forte contraction du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro cette année. En France, l’estimation est encore pire avec -11%. La BCE espère un rebond de 5,2% en 2021, puis une croissance de 3,3% l’année suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *