Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

EthicDrinks allie la passion de l'oenologie et de l'écologie

La jeune pousse de Mickaël Alborghetti veut contribuer à bouleverser les codes du monde viticole et à réinventer totalement le commerce du vin. On raconte…
EthicDrinks 0
Depuis sa création à la fin de l'année 2019, EthicDrink est installée dans les locaux de l'incubateur Le Village by Crédit Agricole, à Bordeaux.
  • « Présenter seulement des vins bio me semblait réducteur, car le métier de négociant est l'un des plus polluants. On s'est donc attaqué à toutes les composantes de notre activité pour en réduire l'empreinte écologique au maximum », explique Mickaël Alborghetti.

    Après des études d’ingénieur agronome et cinq années dans la maison Georges Vigouroux à Cahors, Mickaël Alborghetti et sa femme ont décidé de créer leur propre maison de négoce en 2019. En proposant du vin respectueux de l’environnement, sans aucune concession sur le produit, sur ses composants d’emballage et de transport, EthicDrinks allie leurs deux passions : l'oenologie et l'écologie.

    L’objectif est « de faire ce qu’il y a de mieux pour la planète et ainsi développer des vins issus de pratiques durables ». L'ensemble des vins proposés par la jeune maison de négoce sont certifiés Terra Vitis, HVE, demeter ou bio, avec un emballage écoresponsable qui bannit le plastique.

    En tant que « premier négoce vert de France », EthicDrinks limite au maximum son empreinte environnementale, du processus de fabrication des vins jusqu’à la livraison. Cette démarche environnementale, au cœur des valeurs de la start-up bordelaise, a l’ambition de repenser les codes du monde viticole.

    Elle collabore avec une centaine de producteurs français, italiens, espagnols et portugais certifiés en agriculture durable, bio ou raisonnée, qui partagent ses valeurs et commercialise leurs vins à l'échelle mondiale. « Nous voulons proposer des vins accessibles et qui plaisent à tous les consommateurs. Le vin de Monsieur Tout-le-Monde en quelques sortes », souligne Mickaël Alborghetti.

    Avec le label B-Corporation, EthicDrinks certifie qu'aux objectifs financiers s'ajoutent l'écologie et l'humain, pour réinventer totalement le commerce du vin. Pour les atteindre, la jeune pousse utilise des matières 100% recyclées et recyclables, un mode de production zéro déchet et des moyens de transport neutres en carbone (trains ou bio éthanol).

    « Nous limitons l’impact écologique avec une approche éthique globale depuis la source grâce à une agriculture durable, et nous allons jusqu’au bout de la démarche en agissant sur le modèle de distribution et d’emballage en utilisant des bouteilles allégées, des cartons recyclés et de la colle naturelle », indique le fondateur d'EthicDrinks.

    L'écologie au cœur de ces collaborations…

    Partenaires de WWF depuis sa création, la start-up participe à la protection de la planète et lutte contre la pollution plastique des océans en reversant chaque année une partie de son chiffre d'affaires à l'ONG. Exemple de son engagement pour la planète, la plupart de ses marques bénéficient à des associations environnementales.

    Ainsi, Wine to tree permet de planter un arbre à chaque bouteille achetée en collaboration avec Reforest'Action ; Don't break my ice sensibilise les consommateurs à la fonte des glaces ; Biodiversité met en avant les actions menées avec laWorld Wildlife Fundation...

    Elle participe également au projet de TOWT, une jeune compagnie maritime française de transport à la voile créée en 2009 par un Brestois. Elle construit le premier voilier-cargo qui pourra naviguer dès l'année prochaine. EthicDrinks est aussi l'une des entreprises françaises à utiliser le label bas-carbone national. Dans le cadre de celui-ci, elle s'apprête d'ailleurs à planter deux hectares d'arbre près de Saint-Émilion.

    Enfin, pendant le second confinement, la start-up a reversé 100% des ventes en ligne à la fondation des hôpitaux de France. « On ne peut pas faire de l'écologie sans penser au social. C'est pour cela que nous avons voulu aider le personnel hospitalier dans son combat contre la Covid-19 », confie Mickaël Alborghetti.

    Pour compenser les émissions de carbone qu'elle n'a pas pu éliminer, EthicDrinks n'hésite pas à nouer des partenariats avec des associations en Inde et en Afrique ayant des actions en faveur de la baisse des émissions. Aujourd'hui, le pari de la maison de négoce est réussi, puisqu'elle a atteint la neutralité carbone.

    Cette année, EthicDrinks a de nombreux projets. Le premier d'entre eux étant de développer le nombre de ses produits, en passant de 7 à 20 références. Une nouvelle marque 100% bio s'apprête d'ailleurs à sortir. Baptisée « Sous l'océan », elle a pour but de sensibiliser les consommateurs à la préservation de la faune et de la flore sous-marines.

    Une autre ambition de la start-up bordelaise est de développer ses points de vente (principalement dans la grande distribution) grâce ses activités. Elle recherche d'ailleurs deux alternants dans le commerce et la logistique et négoce pour renforcer ses effectifs.

    Pour en savoir plus, cliquez ici