INDEX

À Hossegor, l’ancien Hôtel du Parc veut reprendre des étoiles

Le 24 Mai. 2019

Avec sa terrasse sur la petite plage du parc Rosny, le centre de vacances Azureva jouit d’une des plus belles situations de la station balnéaire. Une longue histoire…

Rubriques :

La pose officielle de la première pierre d’un futur hôtel 3 étoiles a eu lieu vendredi dernier, en présence du maire Xavier Gaudio. Elle ouvre symboliquement une séquence de travaux qui a déjà débuté il y a quelques mois, et devrait s’achever avant l’été 2020.


Idéalement situé entre le lac marin, le Parc Rosny et l’avenue du Touring Club, l’ancien Hôtel du Parc est l’un des plus difficiles à manquer pour qui séjourne du côté d’Hossegor. Sa façade emblématique, couleur corail et bleu turquoise, évoque à elle seule la baignade et les vacances, quoiqu’elle se soit un peu ternie et décolorée ces dernières années.

Ce bâtiment est aujourd’hui la propriété d’Azureva, qui exploite une bonne cinquantaine de villages, d’hôtels et de résidences de vacances à la mer ou en montagne, pour des séjours été comme hiver. L’offre d’Azureva se décline désormais en 5 grandes catégories d’établissements : villages clubs, villages vacances, villages à thèmes, hôtels et résidences et hôtellerie de plein air.


De la villa à l’hôtel 3 étoiles…

Cette association à but non lucratif déclarée à la fin des années 60, qui s’inscrit dans la continuité des séjours vacances des PTT et dont le siège est à Bourg-en-Bresse, génère autour de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires chaque année. Elle est devenue Azureva et s’est ouverte au grand public au début des années 2000, et se trouve actuellement engagée dans un vaste plan de rénovation de ses établissements. Elle vient par exemple de rouvrir son village vacances de Roquebrune-Cap-Martin (PACA), complètement transformé.


D’ici juin 2020, l’établissement du lac d’Hossegor et son « 50’s bar » devraient donc suivre le même chemin, mais cette fois pour se muer en hôtel 3 étoiles de 84 chambres. L’on y retrouvera un nouveau restaurant, une salle de séminaire et un spa.

Une transformation de plus pour un bâtiment qui en plus d’un siècle en aura déjà vu de toutes les couleurs. D’une simple villa née avec le XXe siècle, les frères Gomez, Louis et Benjamin, ont fait l’Hôtel du Parc en 1926. Un agrandissement dans le plus pur style néo-régional basco-landais. L’établissement connut évidemment un grand succès dans l’entre-deux-guerres : il bénéficiait déjà de cet emplacement parfait…


La rénovation de ce bâtiment, qu’on annonce d’envergure et qui inclura plusieurs extensions et additions, devrait coûter environ 8 millions d’euros à Azureva et à la Caisse des dépôts (qui participe à son financement). On en devra l’architecture à Julien Mogan (Mog Architectes). Le chantier a été confié à Bouygues. Difficile de dire si les tarifs resteront accessibles après cette refonte, mais on peut penser que l’ADN associatif d’Azureva devrait au moins préserver les touristes qui y séjourneront de certains excès… Outre cet hôtel et résidence d’Hossegor Lac, Azureva en compte d’autres en ville d’Hossegor, à La Mongie, à Piau-Engaly et à Lacanau. L’association détient également des villages clubs à Hendaye et Lacanau, ainsi qu’un village à thème à Anglet.

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *