SINGLE CREATEUR

Agorea donne une 2e vie aux montres

Le 19 Mar. 2021

A Lectoure, c’est la première Entreprise Adaptée nationale à se spécialiser dans le recyclage des montres. Une initiative vertueuse développée en partenariat avec Eco Tempo…

C’est dans le Gers que se conjuguent écologie et insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, grâce à l’association de MGH, AG2I et Eco Tempo.


Christophe Loizon (AG2I), Jean-Louis Gèze (Agorea) etJean-Luc Bernerd (EcoTempo)

L’idée est née d’une discussion entre Jean-Luc Bernerd, dirigeant de la société lectouroise MGH, , Manufacture générale horlogère, et Christophe Loizon, directeur de l’association auscitaine AG2I, Atelier gersois d’innovation et d’insertion.

Pourquoi ne pas offrir une deuxième vie aux montres usagées, en les transformant en pièces uniques par assemblage des divers composants récupérés, et éviter alors qu’elles ne deviennent déchets ?


C’est ainsi qu’Agorea a vu le jour dans les locaux de MGH, sous la direction de Jean-Louis Geze, et décroché le label national Entreprise Adaptée en septembre 2020. Une première dans le département pour cette spécificité qui distingue les entreprises permettant à des personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi selon leurs capacités.

« C’est grâce au partenariat avec Eco Tempo, entreprise nationale et même européenne, basée à Lectoure, que sont collectées les montres sur tout le territoire, avant d’arriver, en partie, chez Agorea pour y être traitées. Actuellement, elles représentent une tonne et demie par an, soit 20.000 pièces. Quatre salariés sont déjà en poste ; des travaux d’agrandissement et d’aménagement sont en cours pour en accueillir une dizaine supplémentaire prochainement », détaille Julie Gourdet, chargée de la communication.


La formation au démantèlement, au recyclage et à la remise sur le marché de ces nouvelles montres, commercialisées sous la marque eHo, pour Eco-Horlogerie, est assurée par les ingénieurs-techniciens d’Eco Tempo, en collaboration étroite avec AG2I. Les premiers interviennent sur l’apprentissage de toute la partie technique (mécanisme, tri, garantie, diffusion…), tandis que les seconds accompagnent les salariés pour leur intégration dans le marché du travail (responsabilités, développement d’une compétence, projets communs…).

Ils sont appuyés pour cela par des partenaires médicaux-sociaux, assurant un suivi plus ou moins important selon le handicap (psychique, physique, cognitif, etc.).


À l’arrivée, on trouve des montres uniques, produites à partir de différents composants recyclés, pour un mode de consommation 100% éco-responsable, générant moins de déchets d’équipement électriques et électroniques pour ce produit qui entre dans la catégorie des petits appareils ménagers ! On peut les acheter directement sur le site Internet, ou les découvrir au Comptoir Solidaire, quai des Marronniers à Auch.

Avec un objectif de trois tonnes traitées par Agorea d’ici un an, l’entreprise est en phase de recrutement : « Nous recherchons des candidatures pour 4 postes en CDI et 5 à 6 CDD à compter de juin 2021. Profils recherchés : personnes en situation de handicap (quel qu’il soit : physique, cognitifs, psychique…) et de n’importe où en France. Nous sommes sur des postes dits « tremplin » ayant pour but de former et réinsérer les salariés dans une vie sociale et professionnelle ».

« Cet emploi « tremplin » donne au salarié une qualification professionnelle lui ouvrant de fait un plus vaste horizon professionnel (autre que l’horlogerie s’il ou elle le souhaite), toujours sous couvert d’un accompagnement personnalisé et suivi d’Agorea. Il y a donc un principe de « roulement » de l’emploi au sein de cette entreprise, afin de donner sa chance à un maximum de personnes en situation de handicap en France ».


Une très belle réussite pour cette initiative particulièrement innovante, prouvant qu’une économie peut se construire et prospérer entre les mains de personnes en situation de handicap, qui pourrait bien inspirer d’autres entreprises, et pas seulement dans le secteur du recyclage !

Pour candidater, envoyer un CV à Monsieur le Directeur à l’adresse mail suivante : contact@agorea.fr

Et pour faire votre choix, rendez-vous sur le site internet – cliquez ici

 

Photos : Julie Gourdet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *