Abonnez-vous
Publié le
Créateurs et Passionnés

Amélie Bourgeois, Quentin Guénard et Zébrure

Cette agence digitale indépendante paloise est spécialisée dans le luxe, les cosmétiques & parfums, les vins & spiritueux. Elle travaille déjà pour de belles enseignes…
Zebrure 1
En cinq ans, Amélie et Quentin ont été obligés de pousser les murs et d’augmenter les effectifs pour répondre aux sollicitations des grandes marques.

Agence de communication et de community management, agence d’influence, créateur de site Internet…Zébrure multiplie les casquettes en regroupant 21 talents (graphistes, photographes, motion designers et illustrateurs) spécialisés dans l'animation des réseaux sociaux, la création de contenus graphiques et de sites…

Initialement installés au cœur d’un vieil immeuble dans le quartier du Château de Pau, ces « zèbres » ont tous déménagé dans la villa Zébrure (située au 42 avenue du Général-Leclerc à Pau) en mai dernier.

Pourquoi « zèbre » direz-vous, et bien c’est désormais le qualificatif accordé à une personne avec une intelligence élevée avec des capacités d’adaptation et de réaction fortes. Et puis, comme nos empreintes digitales, les rayures des zèbres sont uniques et leur permettent de se reconnaître entre eux. Chaque zèbre a sa signature.

S’adapter et développer les talents…

C’est la marque de fabrique de Zébrure, cette agence de communication qui se fond dans la masse, tout en cultivant sa différence, son originalité. « Le métier de community manager évolue en même temps que notre société. Aujourd’hui, un community manager doit avoir une panoplie de compétences pour pouvoir travailler efficacement » expose Quentin Guénard.

Cet état d’esprit s’est révélé payant avec l’arrivée de la pandémie, qui n’a pas impacté négativement l’agence paloise. En 2020, l’entreprise a en effet enregistré une augmentation de 30% de son chiffre d’affaires.

« Une grande partie des budgets de communication physique des entreprises a été reporté sur le digital.  Pendant le premier confinement, il y a eu une explosion de connexion sur les réseaux sociaux et les marques se sont raccrochées à leurs boutiques en ligne pour vendre leurs produits et les mettre en avant », explique Amélie Bourgeois.

Depuis quelque temps, Zébrure propose une prestation de création de sites Internet à ses clients ainsi que des opérations avec des influenceurs. « Nous avions déjà la compétence en interne et nous avons ressenti un véritable besoin de la part de nos clients. Nous allons d’ailleurs travailler avec la ville de Pau pour le festival Pau Validé ».

Des enseignes internationales et locales…

Parmi les clients de Zébrure, on peut citer de grandes marques multinationales, comme L’Oréal, Yves Rocher, Omnisens, Belle&Bio, Mister Cocktail, Blueberry… Mais également des marques locales, toutes aussi prestigieuses, à l’instar de l’IGP Jambon de Bayonne, Côtes de Gascogne, Euralis.

Autre beau projet de Zébrure, le lancement de la marque Le French Make-up, du groupe français FDG, l’un des leaders européens spécialisés dans la création et la commercialisation de gammes non alimentaires en grande distribution.

« Nous avons la chance de travailler avec des groupes qui ont de nombreuses marques. Donc s’ils sont contents de notre travail, ils en parlent autour d’eux », note Quentin Guénard.

Actuellement, le principal objectif de Quentin et Amélie est de consolider les fondations de l’entreprise, tout en restant attentifs aux nouveaux talents qu’ils pourraient recruter. « Depuis la création de Zébrure en 2016, tout est allé très vite. Être propriétaire de nos locaux était un de nos objectifs et c’est chose faite. Ce sont les compétences et spécialités de nos employés qui permettent à l’entreprise de se développer », conclut Amélie Bourgeois.

Pour lire notre dernier article sur Zébrure, cliquez ici

Pour en savoir plus sur Zébrure, cliquez ici

À lire aussi

Les Petits As changent de dimension

A Tarbes, le célèbre « Mondial Lacoste », fondé par Claudine et Jean-Claude Knaebel, est désormais officiellement allié à la Fédération Française de Tennis…

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.