SINGLE CREATEUR

COUP DE COEUR - Baptiste Lom et les Triporteurs Palois

Le 14 Mai. 2021

Grâce à des vélos-cargos, Step a pu développer son activité postale de manière écologique en assurant la livraison de colis aux professionnels et particuliers du centre-ville…

En réalisant le dernier kilomètre à la place des transporteurs traditionnels, les Triporteurs Palois proposent une alternative économique et écologique. Les livreurs ont parcouru près de 3.000 kilomètres en seulement six mois.


Pour mieux comprendre la création de cette activité, il faut d’abord rappeler l’histoire de Step. Entreprise d’insertion créée en 2001 sur la technopole Hélioparc à Pau, elle a développé trois types d’activités. A commencer par une expertise dans le traitement de flux documentaires et de l’environnement informatique, à l’origine de sa fondation. Step accompagne des collectivités et des PMEI en leur proposant des solutions globales de gestion de leur back office : numérisation hauts volumes et structuration de données, éditique, gestion du courrier…


L’entreprise paloise dispose également d’un important pôle Services de territoire, incluant notamment Step post (créé en 2012), le premier opérateur postal privé en Aquitaine et la Conciergerie solidaire, qui inclut de nombreux services pour les professionnels (courrier, lavage et révision de véhicules, pressing, blanchisserie…).

Enfin, Step a créé en 2018 La Fabrique du Numérique, la première école mettant en œuvre des pédagogies actives sur Pau en proposant une formation gratuite de développeur web/mobile d’une durée de sept mois.


C’est dans le cadre de son activité postale que Step s’est intéressé aux Triporteurs de l’Ouest, une marque qui assure des livraisons des colis en vélo-cargos, à la place des camions des transporteurs classiques, dans les centres d’une douzaine de villes françaises (Rennes, Bordeaux, Nantes, Montpellier, Strasbourg…).

« Les Triporteurs Palois ont vu le jour il y a un peu moins d’un an pour développer le concept à Pau, suite au rachat de la licence de marque. C’est une alternative économique, puisque le dernier kilomètre de livraison en ville revient assez cher aux transporteurs classiques. Mais c’est aussi un plus écologique, car on réduit le nombre de camions dans le centre-ville », explique Baptiste Lom, le responsable d’exploitation.


Après avoir réalisé un faux départ en annonçant le lancement de cette nouvelle activité le 16 mars, veille du premier confinement, l’équipe des Triporteurs Palois, composée de deux livreurs et d’une coordinatrice, a effectué ses premières livraisons le 30 juin dernier. Grâce à leurs trois vélos-cargos, ils ont réalisé en moyenne 25 livraisons par jour l’année dernière, pour un total de 2.987 kilomètres parcourus.

Quand on sait que leur secteur de livraison s’étend du boulevard Alsace-Lorraine au boulevard des Pyrénées et de la place Peyroulet à Verdun, on les imagine facilement en train de tourner en rond !


Comment ça marche ?

Un particulier ou une entreprise fait appel à un transporteur pour effectuer une livraison. Si ce dernier est partenaire des Triporteurs Palois, il dépose la commande au siège, situé 21 rue des Alliés à Pau, pour une livraison en centre-ville grâce à des vélos équipés de remorques et de moteurs électriques.

Actuellement, le service palois collabore avec deux transporteurs : DB Schenker et BMV. « Nous travaillons aussi ponctuellement avec Chronopost pour les particuliers », précise le responsable d’exploitation.

Si les professionnels représentent actuellement la majorité des livraisons des Triporteurs Palois, cela pourrait rapidement changer : « Nous sommes en pourparlers avec cinq nouveaux transporteurs et avec plusieurs commerces palois. Cela nous permettrait d’atteindre nos objectifs, qui sont de redynamiser le centre-ville et de rapprocher les commerçants et les consommateurs », conclut Baptiste Lom.

Plus d’information en cliquant ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *