INDEX

Nouvelle vie pour le Pastel du Pays de Cocagne

Le 19 Oct. 2015

De la Lomagne gersoise au Lauragais, le bleu se répand des Beaux Arts aux cosmétiques anti-âge pour le visage

Rubriques :

Pour commencer la journée sur une nuance de beauté et de poésie, nous allons quelque peu sortir de notre terroir pour aller de la Lomagne gersoise vers le Lauragais, afin d’évoquer ces « coquaignes » (rien à voir avec la cocaïne chère aux groupes de rock british), ces petits pains de pastel fabriqués à partir d’une plante (le pastel, té !) à partir de laquelle était extraite une teinture bleue, donnant… le bleu pastel.

Ce qu’il faut savoir…


BLEU LECTOUREUne couleur dite aussi « bleu de Cocagne », une expression qui remonte au début du XIIIe siècle, indiquant ce triangle compris entre Lectoure (Gers), Albi et Carcassonne, et qui fit la fortune des commerçants du coin, le bleu étant devenu une sorte de produit de luxe.

On parle encore du marchand de pastel Jean de Bernuy qui grâce à son bas de laine se porta caution en 1525 de l’énorme rançon réclamée par Charges Quint pour faire libérer François Ier, fait prisonnier à la bataille de Pavie.

 


pastel4Mais revenons à notre pastel, qui est en train de revivre dans la région, grâce à quelques passionnés, tels les Lambert, à Lectoure, qui ont créé le « Bleu de Pastel » se déclinant sur nombre de produits : pour les Beaux Arts, des coffrets de bâtons de pastel au pigment pur de pastel et à la cire d’abeille, des coffrets d’écriture avec plume d’oie, encre à l’ancienne au pastel et bâton de cire à cacheter.

Pour la peinture décorative, un bleu-gris tiré des fonds de cuves de teinture, jadis utilisé sur les charrettes (d’où le nom de Bleu Charrette) ainsi que sur les boiseries extérieures, car la feuille contient un répulsif d’insectes.

 


pastel3Mais le pastel ne sert pas qu’à colorier. La preuve, deux jeunes femmes, Carole Garcia et Nathalie Juin se sont penchées sur les vertus cosmétiques du pastel. Et sous l’enseigne de « Cocagne & Compagnie », elles commercialisent l’huile de pastel, riche en Omega 3,6 et 9, dont les protéines augmentent de 22% la synthèse naturelle des fibres de collagène, donc le maintien du derme.

D’où la création de sept cosmétiques anti-âge pour le visage, commercialisés sous la marque « Graine de Pastel », qui connaissent un franc succès.

Décidément, le pastel est paré de toutes les vertus, dignes d’un pays de Cocagne !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *