Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

Tribord Hendaye à la pointe de l'innovation

Quand les chercheurs inventent le masque Easybreath qui révolutionne la plongée et le snorkeling
EAYSYBREATH*

Ce n'est pas aux plongeurs en apnée que nous allons apprendre que, jusqu'à présent, pour se jeter à l'eau, il fallait s'entourer de quelques précautions, surtout avec le masque et le tuba, outils de base, mais pas toujours... hum, au point. Qui n'a pas été ennuyé par la buée qui empêche toute visibilité à trois mètres de fond ? Qui n'a pas bu la tasse avec l'eau qui était entrée dans le tuba ? Eh bien, toutes ces déconvenues sont terminées !

EASYBREATH 1Grâce au masque Easybreath (signifiant respiration facile) qui permet de respirer sous l'eau aussi facilement que sur terre. Vrai de vrai. Ce sont des années entières de recherches qui se dissimulent derrière ce casque intégral de plongée.

Avec palanquée de prototypes, de tests et de mises au point diverses. Mais ça y'est, Tribord et Décathlon peuvent se jeter à l'eau pour de bon.

EAYSYBREATH**En dehors du champ de vision extraordinaire à 180°, une petite VMC domestique évacue la buée du masque, et permet de véritables randonnées apnéiques. Mieux encore, dès l'immersion sous l'eau, un petit mécanisme bloque l'entrée de l'eau dans le tuba intégré au masque. Vraiment révolutionnaire et pratique.

Tribord envisage de commercialiser son masque sur le marché chinois qui, jusqu'à présent, n'était pas très sensibilisé au snorkeling (randonnée aquatique avec palmes, masque et tuba) et autres activités aquatiques.

Sûr qu'avec Easybreath, ils vont nous rejouer le "Grand Bleu" version asiatique.

TRIBORDEn attendant, le masque Easybreath (déjà testé chez Décathlon) a été primé par la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris, où il a raflé son Etoile par l'Observeur du Design ; il a aussi décroché les Innovations Awards Decathlon.

Le développement de ce produit de rupture (jusqu'ici personne n'avait osé assembler le maque et le tuba) illustre parfaitement la démarche innovante de Tribord au Pays basque qui se traduit par la création de milliers de prototypes.

tribord3locauxAvec ses 160 salariés, la société n’en finit pas de grandir et d’inventer de nouveaux « outils » en relation avec l’océan. Au point qu’il va falloir voir plus grand et investir deux nouveaux bâtiments, fonctionnels.

C’est qu’il y a du monde, en dehors même de ceux qui bossent dur. Des clubs locaux (Planète Océan, Atlantic Pirogue, et EVI Croisière) sont installés ici, et font figure de cobayes pour tester les nouveaux prototypes avant le lancement en fabrication. Nabaiji fait plutôt dans la natation, Tribord dans les activités nautiques, de la plongée à la voile, du surf au paddle, et tout le reste…

TRIBORD HENDAYEHendaye s’est imposé comme « l’endroit » parfait où la branche plongée et natation de Décathlon pouvait se développer. Sallanches en Haute-Savoie est spécialisé dans les activités de montagne, et Cestas en Gironde se dédie à la chasse et à la pêche.

Informations sur le site Internet de Tribord

http://youtu.be/GalHlOhYzF0

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi