INDEX

TALENT – L’entraîneur Jean-Claude Rouget bat tous les records

Le 09 Oct. 2020

Il est incontestablement le N°1 avec 6.400 victoires et des trophées prestigieux. Après Ascot, les prix de Diane et du Jockey Club, il vient de remporter l’Arc de Triomphe…

Rubriques :

Ce dimanche à Longchamp, le Normand Béarnais d’adoption a décroché le Graal avec le pur-sang de 4 ans Sottsass, monté par le jockey italien Cristian Demuro. Un rêve superbement réalisé.


Troisième l’année dernière, Sottsass a donc réussi l’exploit au Qatar prix de l’Arc de Triomphe 2020. « C’est une course pas comme les autres, très dure à gagner » a souligné Jean-Claude Rouget. « Nous avons perdu des courses cette année pour avoir des chances de gagner celle-ci. Elle exige une très exigeante préparation mentale et physique du cheval ».

Jean-Claude Rouget avait déjà un palmarès d’exception avec des victoires dans les plus grandes épreuves internationales, comme le Champion Stakes d’Ascot, le Prix de Diane et le Prix du Jockey Club. Ce dimanche, « le sorcier », qui est N°1 au classement des entraîneurs de France Galop, est entré dans une nouvelle dimension.


Originaire de Normandie, Jean-Claude Rouget est né en 1953 non loin du Haras de Saint-Pair du Mont, dirigé alors par son père Claude pour le compte des époux Stern. En 1967, il quitte le haras et s’installe en tant qu’entraîneur sur le tout nouveau centre de Senonnes, où son fils effectue ses premiers canters.

Adolescent, Jean-Claude Rouget brille davantage sur les pistes d’athlétisme (il est sacré champion de Bretagne du 1500 mètres à 19 ans) que sur les hippodromes (sa carrière de gentleman-rider sera très brève). Pourtant, c’est tout naturellement qu’il s’oriente vers le métier de son père, après avoir effectué plusieurs stages à Chantilly, chez Jean-Michel de Choubersky et Freddy Palmer, ainsi qu’en Grande-Bretagne, chez Paul Cole et Ian Balding.


Jean-Claude s’installe à son compte en 1978, à l’âge de 25 ans, et choisit le centre d’entraînement de Pau, qu’il a découvert en accompagnant les effectifs de son père pour le meeting d’hiver. Exerçant initialement dans les deux disciplines du plat et de l’obstacle, le jeune homme enregistre sa première victoire dès son premier partant et assoit progressivement sa domination sur tout le Sud-Ouest.

Depuis des années dans le Top 3 des meilleurs entraîneurs de France, il figure encore en pole position comme on peut le voir dans le classement de France Galop (cliquez ici)


L’écurie de chevaux de course Jean-Claude Rouget, basée au Domaine de Sers à Pau, comprend un deuxième site à Deauville, depuis 2018. Au total, elle entraîne plus de 250 chevaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *