Abonnez-vous
Publié le

Jacky Ickx en tête d'affiche du Nogaro Classic Festival

Ces 9 et 10 octobre, la légende belge sera la star de cet événement qui rassemblera sur le tracé Paul-Armagnac un nombre record d'autos et de motos anciennes...
Jacky ickx 1
Les amoureux de vieilles mécaniques pourront observer à l'arrêt, et en piste, près de 1.000 voitures, de 1925 à nos jours, et déambuler entre les quelques 40 stands d'exposants et de marchands présents dans le paddock gersois.
  • Pour tous les passionnés de sports mécaniques, le nom de Jacky Ickx est à mettre parmi les tout meilleurs. Huit fois vainqueur d'un Grand-Prix en Formule 1, il est également six fois vainqueur des 24H du Mans, et s’est imposé en 1983 au Rallye Paris-Dakar. Autant dire que son palmarès est l'un des plus impressionnants de toute l'Histoire.

    Véritable légende du sport automobile, il fera l'honneur aux très nombreux visiteurs attendus pour l'occasion dans le Gers, en effectuant quelques tours du tracé à bord d'une Ford GT40 authentique des 24H du Mans 1969, pour ce qui s'annonce être une édition XXL du Nogaro Classic Festival.

    Car en plus de cet invité d'honneur, les organisateurs ont mis le paquet pour que tout soit au niveau. Ainsi, un autre grand nom résonne depuis quelques temps : le Béarnais Jacques Lafitte, six fois vainqueur d'un Grand-Prix de Formule 1, et voix très populaire par la suite sur TF1.

    Les habitués de ce rendez-vous, lancé pour la première fois en 2014, retrouveront également leurs traditionnelles expositions de voitures anciennes, regroupées en plusieurs catégories.

    Il sera question de véhicules d'avant-guerre, mais aussi de monoplaces, de Formule 1 et de prototypes plus ou moins anciens, et de voitures plus classiques pas particulièrement sportives, mais qui ont tout de même marqué le monde de l'automobile.

    Pour la troisième année, les véhicules à quatre roues ne seront pas les seules stars, puisque les motos seront également de la fête. Pour cette édition 2021, elles auront d'ailleurs un espace dédié avec le « Village Motos Classic ».

    Un autre village sera mis en place, à l'entrée du circuit, et sera destiné aux marchands et exposants. Les visiteurs pourront retrouver, pour la seconde fois, une bourse d'échanges accessible à toutes et tous gratuitement.

    Enfin, pour rester dans l'esprit « village », direction le vrai, celui de Nogaro, dans lequel des animations seront aussi mises en place. Ainsi, une Classic Bodega sera aux commandes d'une parade de voitures anciennes dans la ville, puis en soirée, d'une démonstration de course landaise dans les arènes.

    Mais le grand rendez-vous de ce week-end reste la grande parade organisée le dimanche midi, où l’intégralité des véhicules inscrits, toutes catégories confondues, pourront arpenter la piste gasconne. Elle est organisée au profit de l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière (ICM), puisque pour chacun des véhicules qui foulera l’asphalte de Nogaro, 10 euros seront reversés à cet institut.

    Pour rappel, le record du nombre de participants date de 2017 quand 500 véhicules tout pile prenaient part à cette parade. Un record que les organisateurs appellent à battre, pour la bonne cause.

    Plus d'informations sur le site du Nogaro Classic Festival

    Unique en son genre, sans équivalent dans le monde, l’ICM est innovant, aussi bien dans sa conception que par son organisation.

    En effet, c’est le seul institut qui réunit, dans un seul et même endroit, malades, médecins et chercheurs. L’objectif est de permettre de réduire au maximum le délai entre la recherche et la thérapeutique, pour le plus grand bénéfice des patients.

    Les travaux de cet établissement sont primordiaux pour lutter contre la croissance des maladies neurodégénératives, tel qu’Alzheimer, Parkinson, etc..

    Plus d'informations sur l'ICM

    À lire aussi