INDEX

Le rugby se teste sur le près, avec appétit

Le 13 Août. 2020

Premiers matches ce vendredi avec deux belles affiches : Bayonne-Pau à Lourdes et Biarritz-Bordeaux. Mont-de-Marsan débutera ensuite contre Angoulême…

Malgré la mauvaise nouvelle du prolongement des jauges réduites jusqu’à fin octobre, les clubs du Top 14 et de Pro D2 reprennent les matches après 5 mois de privation. L’envie déborde de tous les côtés.


En début de semaine, le premier ministre Jean Castex a annoncé que la limitation à 5.000 personnes pour tous les évènements était prolongée de plusieurs mois. Très mauvaise nouvelle pour les clubs du Top 14, même si des dérogations semblent possibles.

On rappelle qu’avec une jauge aussi réduite, ils ne peuvent pas s’en tirer économiquement. De plus, une telle limitation pose des problèmes quasi insolubles. Notamment, comment choisir les 5.000 personnes entre les abonnés, les partenaires et les autres ? Déjà des clubs de foot ont décidé de poursuivre le huis clos pour éviter des problématiques complexes, pouvant générer de grosses frustrations.


Mais si le ballon rond peut s’en tirer grâce à d’importants droits TV, l’ovalie ne peut vivre sans les recettes du public lors des matches à domicile. Seuls les clubs de Pro D2, dont le nombre de spectateurs est plus réduit, pourront faire face. Quant aux dérogations éventuelles, elles risquent d’être très aléatoires et pourraient créer des « jalousies » avec les autres sports et les évènements culturels. Affaire à suivre…

Autre menace, la circulation du virus. Déjà plusieurs clubs ont détecté des contaminations (comme le Stade Français) et doivent appliquer des protocoles draconiens qui bouleversent toute l’organisation du club et obligent à annuler des matches de préparation.


Dans ce contexte d’extrême incertitude, les clubs de l’élite travaillent avec acharnement pour trouver des solutions et veulent rester optimistes. Les semaines qui suivent apporteront peut-être des réponses positives. Souhaitons-le.

Les premiers matchs de préparation qui débutent ce vendredi vont permettre de tester la capacité de gérer les contraintes sanitaires dans un sport de contact permanent. Ils seront aussi l’occasion de mesurer comment les joueurs ont digéré cette pause interminable, physiquement et sur le plan collectif. Enfin, on pourra voir à l’œuvre les recrues même si plusieurs ne sont pas encore pleinement opérationnelles. Les résultats seront à prendre de manière anecdotique, il faudra surtout apprécier les nouveautés tactiques dans chaque équipe.


En Top 14, Pau et Bayonne en découdront à Lourdes (ce vendredi à 20h) dans un match au profit du club local. Ensuite, la Section Paloise se rendra à Biarritz (21 août) avant d’accueillir Castres (27 août) ; l’Aviron Bayonnais se déplacera à Agen (21 août) puis affrontera Bordeaux à Mont-de-Marsan (28 août).

En Pro D2, le Biarritz Olympique recevra Bordeaux (ce vendredi à 20h), avant d’accueillir Pau (21 août) puis Mont-de-Marsan (27 août) ; le Stade Montois se rendra à Millau pour affronter Angoulême (21 août) avant d’aller à Biarritz (27 août).


Les championnats débuteront le premier week-end de septembre avec notamment les matches : Brive-Bayonne et Montpellier-Pau en Top 14 ; Biarritz-Perpignan et Mont de Marsan-Béziers en Pro D2.

Pour en savoir plus sur le calendrier du Top 14 et de La Pro D2, lire note dernier article – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *