INDEX

A découvrir – Le Clos Fardet s’ouvre au Pacherenc du Vic-Bilh

Le 21 Oct. 2019

À Madiran, face à la chaîne des Pyrénées, Pascal Savoret élève ses vins dans la tradition héritée de son grand-père, tout en bénéficiant des progrès de la vinification…

En plus d’un Madiran AOC de qualité, son domaine va proposer une nouvelle production en blanc de Pacherenc-du-Vic-Bilh.


Exposé sur un coteau orienté plein sud, le vignoble, de trois hectares seulement, bénéficie à la fois d’un ensoleillement permanent, mais aussi d’un sol de gravettes limono-argileuses riches en manganèse. Des conditions idéales donc pour produire un Madiran de qualité.

Mais le terroir à lui seul ne saurait suffire à garantir la qualité d’un bon vin ; la bienveillance humaine est aussi nécessaire. Pour cela, Pascal, vigneron indépendant, utilise un savoir-faire hérité de ses ancêtres, respectant les sols et évitant tout traitement intensif.


Le Tannat – cépage dominant pour le Madiran – a été le premier à être planté sur le domaine en 1961 par son grand-père, Eugène Moutoué Fardet. Le Cabernet Franc viendra s’y ajouter en 1987, et Pascal prendra la suite, en gardant les mêmes cépages, à partir de 1995.

Plus récemment, Sauvignon, Petit et Gros Manseng ont fait leur apparition au Clos Fardet, en plus du Corbu (un cépage en voie de disparition, issu du conservatoire ampélographique) pour une nouvelle restructuration en blanc. Les premières bouteilles d’appellation Pacherenc-du-Vic-Bilh vont ainsi voir le jour en 2020.


Pour l’instant, la vente se fait directement au domaine, ou chez certains cavistes du département, mais on trouve également « Les Fontaines de Bel Air » au BiBoViNo, exclusivement dédié au commerce de vins haut de gamme conditionnés en Bag-in-Box®. Sur les 15.000 bouteilles annuelles, une partie de la production est exportée vers les États-Unis.

Le Clos Fardet a été enregistré quelques belles reconnaissances, appréciées par le viticulteur, propriétaire d’une jolie pépite rouge…et blanche.

Informations sur le site Internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *