INDEX

Grande fête avec Ariane Daguin à New York

Le 21 Fév. 2020

La mousquetaire gasconne va célébrer comme il se doit les 35 ans de l’arrivée de sa cuisine révolutionnaire aux Etats-Unis, avec Bernard Thore et le D’Artagnan Band…

Rubriques :

Ce nouveau groupe gersois à l’effigie de la société de son amie, Ariane Daguin, a déjà un répertoire de plus de « 100 morceaux », avec Fabienne Argiro, Bruno Bielsa, Jérome Laborde, Benoit Auprêtre et Bernard Thore.


Le D’Artagnan Band s’est envolé ce mercredi 19 février, pour une semaine dédiée à la culture gasconne et à ses musiques festives, à New-York.

Ce groupe est aussi la fusion de l’amitié et du talent. « Nous avons sollicité le soutien de partenaires gascons : Gerland, le Club des Marques, la coopérative du Haricot Tarbais, ainsi que le Département du Gers pour les tenues, et le Festival des Bandas de Condom dont nous allons assurer la promotion de tous, durant cette semaine de festivités et surtout pour la soirée anniversaire, à Manhattan ».


Jusqu’au 27 février, le D’Artagnan Band va animer une dizaine de manifestations culinaires, lors de représentations et de grandes soirées, annonce Bernard Thore, le tout sous la bannière festive du Gers.

L’autre belle rencontre se fera avec « Les Chevaliers du Fiel » qui vont donner, à New-York, le 21 février, à 19h, leur spectacle dans le cadre de festivités d’Ariane Daguin. Le D’Artagnan Band là aussi est prêt et il a mis, à son répertoire, les airs des célèbres humoristes toulousains. En somme, si « le bonheur est dans le Gers », le territoire sera encore à 100% aux USA, comme il l’a été dernièrement, au Stade de France, le dimanche 2 février, avec l’équipe de France de rugby, lors du match France-Angleterre.


Pour Bernard Thore, l’aventure américaine remonte déjà à quinze ans lorsqu’il est parti pour New York, partitions et baguette… de chef d’orchestre sous le bras, pour fêter les vingt ans de l’entreprise D’Artagnan de sa grande amie Ariane Daguin.

Le musicien gersois, né à Lectoure, qui a été, entre autres, professeur et chef d’orchestre au Conservatoire national de région de Bordeaux, raconte : « J’ai alors contacté mon ami Dominic Derrasse, trompettiste professionnel à l’immense talent, installé à New-York depuis vingt ans, qui a rassemblé plus de quarante solistes des orchestres du Métropolitan Opéra, de l’Orchestre Philharmonique de New York, ainsi que des orchestres des Théâtres de Broadway, en somme la crème des musiciens new-yorkais. Depuis, nous nous retrouvons tous les cinq ans, une belle amitié est née entre nous, et j’aurais encore ce bonheur immense de diriger le plus bel orchestre de ma carrière…»


Le répertoire, en cette année 2020, sera bien sûr aux couleurs des « Fêtes Gersoises » avec quelques touches « Paris Musette ». Ces merveilleux musiciens américains se sont magnifiquement appropriés cette culture « made in Gers » qui les touche, et ils vont jouer ensemble avec le D’Artagnan Band, devant plus de 2.000 invités. Cette soirée de gala, le samedi 22 février, se déroulera dans un endroit top secret révélé uniquement, en priorité, à ceux qui se sont inscrits pour y assister. Le thème de la soirée : freedom, la liberté.

Musiciens gersois et new-yorkais vont donc se retrouver, pour cette grande occasion, qui sera aussi celle de l’émotion, car un hommage musical sera rendu à André Daguin.


Dernière date de la plus haute importance et pas des moindres, le 24 février : la 6e guerre annuelle du cassoulet, la Cassoulet War. D’Artagnan perpétue une tradition française compétitive ; cette soirée verra plus de vingt chefs se défier pour devenir le champion du cassoulet le plus authentique et/ou le plus audacieux, couronné par un  prestigieux panel de juges.

Les participants à cette soirée, de même que 600 des chefs des meilleurs restaurants américains, choisiront le cassoulet « le plus populaire », mais cette soirée n’est pas uniquement festive, elle est aussi à but caritatif au profit d’Action contre la Faim.

Informations sur le site de D’Artagnan


Article réalisé en collaboration avec le Journal du Gers

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *