Abonnez-vous
Publié le

Un festival inédit au célèbre Port des pêcheurs à Biarritz

Pour sa première édition, le festival « Crampottons Ensemble » prévu le 10 juin prochain, lance un concours d'affiches dont les propositions sont à rendre avant le 31 janvier inclus
Vue sur les crampottes du Port des pêcheurs à Biarritz
Wikimédia Commons DR
Tous les artistes en herbe, des écoles de Biarritz aux peintres ou dessinateurs amateurs en passant par les sculpteurs, peuvent laisser courir leur imagination sur le thème des crampottes du port des pêcheurs de Biarritz

Connue pour être la « capitale » du surf, Biarritz est aussi une commune dont l'histoire et le patrimoine sont riches avec, notamment son port des pêcheurs niché dans une crique naturelle au pied du plateau de l'Atalaye sous le regard protecteur de l'église Sainte Eugénie.

Ce minuscule village dans la ville est un lieu pittoresque incontournable de par ces petites cabanes colorées où pendent à leurs façades du matériel de pêche et bien d'autres objets. Bienvenue aux crampottes !

Des cabanes chargées de mystères

Biarritz ne serait pas Biarritz sans ces 65 crampottes aux volets colorés nées à l'époque de Napoléon III lors de la création du port en 1780. Propriété de la ville, ces « petites chambres » en patois gascon sont exclusivement louées aux Biarrots dont le bateau est amarré au port. Les places sont donc chères et bon nombre de pêcheurs patientent depuis des années pour pouvoir investir les lieux.

Ces crampottes d'une quinzaine de mètres carrés sont disposées dans les rochers et servent aux pécheurs pour se reposer mais aussi y entreposer leur matériel de pêche.

Cet endroit authentique est très fréquenté en saison par des touristes curieux. On y trouve des figures locales, de petits restaurants et quelques bateaux qui prennent le soleil. Le soir en saison, une agréable odeur de poisson grillé se dégage de cette petite placette, invitant le piéton de passage à s'attabler et profiter du panorama. Une ambiance confidentielle qui attise la curiosité, en particulier l'envie de découvrir ce qui se cache derrière les portes de ces crampottes.

A la découverte des crampottes...

Vue générale du Port des pêcheurs à Biarritz
Presselib DR

C'est à l'initiative de l'association « Théâtrons ensemble », impulsée par Marina Ihidope, Cendrine Garry-Santamaria, Florence et quelques amies que le souhait de beaucoup de personnes va être exaucé le 10 juin prochain : visiter les crampottes !

Ainsi est née l'idée il y a 7 mois d'organiser un festival au cœur de ce lieu magique qu'est le port des pêcheurs. Baptisé « Crampottons ensemble », cet événement se veut entièrement bénévole. Selon Florence, ce « festival du port des pêcheurs a l'objectif d'ouvrir les crampottes qui font partie du patrimoine de Biarritz. Donc pour faire découvrir ce beau patrimoine aux Biarrots mais aussi aux autres, nous allons au travers du théâtre, des animations de toutes sortes organiser ce festival. »

Après avoir rencontré différents théâtres et associations de la région, pas moins de 5 saynettes seront jouées dans les petites rues du port. « les théâtres du rideau rouge vont créer deux scènes tirées de la pièce de Gérard Bagardi, le théâtre du Versant va également monter une scène pour enfants sur une légende basque et nous, « Théâtrons ensemble » nous allons créer deux scènes, une sur Victor Hugo qui raconte une anecdote sur Biarritz puis une dispute de poissonnières au milieu du marché. » poursuit Florence.

Port des pêcheurs à Biarritz
Wikimedia Commons DR

Ainsi, des saynettes auront lieu mais également un marché de créateurs. Le visiteur pourra déambuler et découvrir les crampottes qui seront accessibles pour l'occasion. De quoi lever le mystère sur ces petites cabanes qui ne sont habituellement pas ouvertes au public.

Place à la créativité...

A l'occasion de cet événement, les trois copines ont eu l'idée de laisser libre cours à tout un chacun de créer une affiche du festival. Vous avez ainsi jusqu'au 31 janvier 2023, jour de clôture du concours, pour proposer vos idées. Cendrine explique que « l'objectif est de créer un support, une matière, une sculpture, tous formats ou techniques sont acceptés, qui sera ensuite exposé au Musée Historique de Biarritz puis à la Médiathèque. » Le vote se fera sur place mais aussi par les réseaux sociaux.

Les 3 prix : « un tour en bateau, en partant du port de Biarritz pour que vous puissiez voir notre ville de la mer » déclare Cendrine « et un cours de surf avec un professeur particulier. Le lauréat en 3ème position se verra offrir deux places de théâtre. »

Pour ceux qui auraient besoin d'inspiration, vous pouvez d'ores et déjà jeter un œil aux œuvres déposées en vous connectant au site en cliquant ici

Pour participer, cliquez ici.

Sébastien Soumagnas

La comédienne biarrote, Miren Pradier, marraine du festival

"Irriguer la ville de mots, offrir à un public qui ne va pas au théâtre la chance d'entendre la beauté du verbe, faire descendre dans la rue la grâce d'un texte, quel beau programme ! Le décor choisi pour cet évènement extraordinaire, le port des pêcheurs, poétique et populaire à la fois, trésor empreint de notre histoire collective, berceau de notre village de pêcheurs sera le lieu idoine. Petit village dans notre ville, le port quand on y flâne porte en lui nombre d'histoires qu'on imagine. Quelle belle idée que de venir en raconter encore."

Miren Pradier a le vent en poupe, notamment avec ses pièces "Les Faux British" (photo ci-dessus) qui continue son ascension et sera rejouée dés février 2023 au théâtre des Champs Elysées (Molière de la meilleure comédie en 2016), et "Le gros diamant du prince Ludwig" (Molière de la meilleure comédie en 2018).

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

EN VRAC - Sapeurs-pompiers, Secours catholique, régate, couvoir, Ravel…

EN VRACIncendies. Jazz in Marciac. Été à Pau. Roméo et Juliette à Gavarnie. Biarritz au piano. Floc de Gascogne. Camaïeu. Livret A. Saint-Savin en musique ancienne. Nuits en Armagnac. Producteurs à Mont-de-Marsan.

Incendies en série dans les Landes. – Jazz in Marciac dernière ligne droite. - Un Été chaud et en musique à Pau. – Roméo et Juliette au cœur du Cirque. – Biarritz avec les virtuoses du piano. - Le Floc de Gascogne s’offre une double fête. – Michel Ohayon au chevet de Camaïeu. - Le Livret A enfin plus attractif. – Saint-Savin, capitale de la musique ancienne. – Nuits Musicales en Armagnac. - Producteurs de pays à Mont-de-Marsan.