Abonnez-vous
Publié le

L'INFO INCONTOURNABLEUn petit tour en scooter… à hydrogène ?

À Biarritz, Pragma Industries ne cesse de croître et d’étonner. Pour 2023, le petit nouveau sera un scooter à hydrogène, né de l’union technique avec Mob-ion. On l’aime déjà…
Scooter mob-ion.

Ils n’arrêtent pas : on croyait avoir atteint les sommets grâce au vélo à hydrogène, au Néo-Alpha, summum de la mobilité, mais c’était sans compter sur leur ingéniosité au service de la planète : voici que Pragma nous fait passer au… scooter à hydrogène ! Le nouveau coup de projecteur sur l’entreprise biarrote est amplement mérité. Jugez plutôt.

C’est donc depuis Biarritz que Pragma Industries conçoit, produit et commercialise des piles à hydrogène et des systèmes complets, produisant de l’électricité à partir d’hydrogène pour diverses applications dédiées. Nous vous avons parlé plusieurs fois d’eux, qu’il s’agisse de leurs réalisations, qu’il agisse de leur vélo à hydrogène ou de leur participation au salon HyVolution en mai dernier. Et justement, c’est à HyVolution que le petit nouveau est apparu, fruit de la collaboration de Pragma Industries et de Mob-ion, constructeur français de scooters électriques : un scooter électrique connecté AM1 en version hydrogène.

L’intermodalité comme réponse à l’évolution des besoins urbains

L’intermodalité, kézaco ? Facile. Tout vient, à l’origine, d’un concept théorisé par le chercheur Carlos Moreno, qui en 2016, prônait une organisation de la ville pour permettre à ses habitants d’accéder à leurs besoins essentiels de vie en 15 minutes de marche ou à vélo à partir de leur maison. Une idée alimentée très concrètement par Pierre Forté : « Grâce à l’offre innovante et unique au monde du premier scooter à hydrogène, les agglomérations auront désormais la capacité de renforcer leur offre de transports alternatifs. »


Il n’y avait plus qu’à… Côté Mob-ion, on rachète fin 2021 une usine de tôlerie fine de 25.000 m2 à Guise, dans les Hauts-de-France. Quant à Pragma, elle investit dans ses infrastructures à Biarritz pour se doter, horizon 2025, d’une capacité de production de 10.000 systèmes H2/an.

©PierreCarton

Lancement commercial prévu pour 2023

Deux versions de scooters à hydrogène sont à l’étude : un modèle L1e (équivalent 50cc) et un modèle L3e (équivalent 125 cc). Les deux seront équipés d’un réservoir fixe et d’un accumulateur LFP (technologie de batterie choisie par Tesla pour ses nouveaux accumulateurs 4680). « La technologie développée repose à la fois sur l’écoconception et l’économie circulaire en optant pour des équipements de très grande qualité, à forte modularité pour en maximiser la durée de vie », tient à préciser Pierre Forté. Sans oublier une garantie de 4 ans renouvelable, qui sera proposée avec l’achat du scooter à hydrogène. Ici, l’objectif est aussi de déployer des flottes de véhicules pour lesquelles les stations de ravitaillement en hydrogène seront également fournies, affirment tant Mob-ion que Pragma.
Bigre, la vraie question dans tout ça, c’est quel modèle on choisit pour filer, nez au vent, faire nos reportages… À votre avis ?

Et si je préfère le vélo ?

Alors, c’est Alpha Néo qu’il vous faut ! Nouvelle génération du vélo ALPHA, premier vélo à assistance électrique alimenté par une pile à combustible, homologué et commercialisé. Néo est plus performant, encore plus écologique : zéro lithium et compétitif : il est vraiment conçu pour répondre aux exigences actuelles en matière d’énergie et d’éco-mobilité. Là ne s’arrêtent pas ses qualités : son temps de charge est instantané (avec une station dédiée, il se charge d’hydrogène en moins de deux minutes) mais surtout on relève son exceptionnelle autonomie qui permet de parcourir jusqu’à 150 km. Vous avez bien lu : 150 km ! Last but non least, c’est un vélo connecté qui peut communiquer avec les stations, le SAV et l’opérateur de flotte. Et en plus, il est beau…

Commentaires (2)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Bernard Cazenave
il y a 6 mois -
Quand vous employez une expression en occitan, merci de bien vouloir respecter l'orthographe : " qu'es aquò"
Gracianne Hastoy
il y a 6 mois -
Cher Monsieur, Nous souhaitions bien écrire kézaco (https://fr.wiktionary.org/wiki/kézaco) et non l'expression occitane. Merci de votre commentaire toujours enrichissant en tout cas, et de votre lecture ;-) Très bonne journée.

À lire aussi