INDEX

Ovalie en direct des 6 clubs de l’Adour

Le 08 Oct. 2017

Biarritz gagne un match un peu fou – Bayonne est de retour – Mont-de-Marsan bonifie tout à domicile – Dax débordé – Pau se rattrape – Tarbes s’offre du lourd – Lyon et La Rochelle, les phénomènes

En Top 14, la Section s’en tire bien en gagnant à Oyonnax. Deux clubs « fraîcheur » bousculent la hiérarchie des grosses écuries. En Pro D2, le BOPB s’arrache pour battre le coriace, Massy. L’Aviron a fait tomber Aurillac dans son antre : le déclic ? Le Stade Montois n’a pas fait de cadeau à Angoulême. L’USD a subi une lourde défaite à Perpignan. Tarbes a coupé le scalp d’un hyper favori, Bourg .


Oyonnax-Pau (16-19) : ouf !

La Section Paloise a rattrapé son faux pas du week-end précédent et sa première défaite à domicile face au Stade Français. Elle est allée chercher un résultat chez les Oyomen. Mais, ce fut bien difficile et loin de la performance réalisée le week-end précédent dans ce même stade par Bordeaux. Mais, l’essentiel est assuré.

Il faudra encore progresser avant deux très gros rendez-vous : la réception du leader Montpellier (28 octobre) puis le déplacement au Racing (4 novembre), qui suivront deux matches de Challenge européen : Pau recevra Gloucester, ce jeudi 12 octobre (match à 20h45), puis se déplacera en Italie chez les Zebre, le samedi 21 octobre (15h).


Les Béarnais ont été menés jusqu’à 8 minutes de la fin et l’essai de Foley (72e). Ils s’en sortent bien dans un match rugueux. Beaucoup s’est joué en touche avec 6 ballons perdus par les locaux après la pause qui les ont empêché de l’emporter ; en première période, c’est Pau qui avait râté 5 lancers.

Si les 2 victoires à Agen et à Oyonnax permettent aux Béarnais de rester au contact, la comparaison avec les victoires bonifiées de Lyon et de Bordeaux chez ces mêmes équipes illustre les progrès que Pau doit encore faire pour être au niveaux des ses ambitions (et envies) de Top 6.


Lyon et La Rochelle, un vent de fraîcheur

Les Maritimes ont été la révélation de la saison 2016/2017 et ils confirment cette année une qualité de jeu remarquable. Parallèlement, le club ne cesse de grandir comme en témoigne un engouement et une affluence extraordinaires. Désormais, La Rochelle joue tous ses matches à domicile à guichets fermés (16.000 personnes).

Cette saison, c’est Lyon qui surprend en enchaînant les performances au point de prendre la tête du Top 14, avec notamment 3 succès sur 4 à l’extérieur. Dont le dernier, ce samedi, en décrochant même le bonus offensif à Agen.

A noter aussi, le retour au premier plan de Bordeaux et Toulouse qui offrent un jeu spectaculaire et séduisant. Et leur public apprécie !


7e journée de Top 14

Oyonnax-Pau (16-19), Paris-Montpellier (31-20), Bordeaux-Toulon (30-27), Brive-Castres (27-22), Agen-Lyon (6-25), La Rochelle-Racing (16-9), Toulouse-Clermont (28-18).


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demies : Lyon (27), Montpellier (24)
  • Qualification pour les barrages : Toulouse (24), La Rochelle (22), Bordeaux (22), Toulon (19)
  • Milieu de classement : Pau (18), Racing (16), Clermont (13), Stade Français (13), Castres (12), Oyonnax (7)
  • Barrage de relégation : Agen (6)
  • Relégation : Brive (5)

8e journée de Top 14

Samedi 28 octobre : Toulon-Brive (14h45, Canal+) ; Pau-Montpellier, Lyon-Oyonnax, Racing-Bordeaux (18h, Rugby+) ; Clermont-Paris (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 29 octobre : Castres-Agen (12h430, Canal+ Sport) ; La Rochelle-Toulouse (16h50, Canal+)


Biarritz-Massy (36-30) : aux portes du Top 6, à l’arrache

Le Biarritz Olympique Pays Basque a réussi à l’emporter sur le fil face à une redoutable équipe de Massy dans un match fou avec 8 essais à la clé. Cette victoire lui permet de frapper à la porte du Top 6 à 1 point de Béziers. Un succès bienvenu avant de se rendre à Bayonne pour le derby basque, samedi prochain 14 octobre à 19h.

Les Biarrots ont été malmenés pendant une demi heure avant de prendre le score grâce à 3 essais en 12 minutes par Adriu Delaï (36e) et Kylan Hamdaoui (38e et 48e). Mais pour autant, les Massicois n’ont rien lâché, repassant même devant à 5 minutes de la fin. Ils ont forcé le BOPB à se sortir les tripes pour décrocher ce succès important. Après Artru (62e), c’est donc l’essai d’Arrate (78e), sur un exploit de Placines, qui a permis d’assurer la victoire et même de priver les visiteurs du bonus défensif.


Mont-de-Marsan-Angoulême (38-12) : 4e bonus offensif en 4 matches à Guy-Boniface

Le Stade Montois, qui était resté sur la frustration du match perdu à Montauban alors que l’exploit n’a tenu qu’à un fil, a parfaitement démarré ce bloc de 6 matches. Il a réussi le carton plein à domicile avec un nouveau bonus offensif. Objectif atteint qui permet de s’installer solidement dans le Top 6. Reste à aller chercher une première victoire à l’extérieur vendredi prochain à Massy, pour afficher de solides ambitions.

Devant 5.000 spectateurs, les Montois ont pris les choses en main d’entrée et ont pu dérouler leur rugby face à des Charentais peu inspirés. Largement dominateurs en mêlée, ils ont lâché les chevaux pour marques six essais par Wakaya (5e), de pénalité (15e), R. Cabannes (29e), Tastet (45e), Rey (55e) et Brethous (66e).


Aurillac-Bayonne (20-24) : le déclic attendu ?

L’Aviron Bayonnais est de retour. Avec cette victoire dans le Cantal, face à une équipe particulièrement coriace chez elle, il a peut-être lancé sa saison. C’est en tous cas un petit exploit qui fera beaucoup de bien à ce groupe en mal de confiance et de réussite.

Les esprits des hommes de Pierre Berbizier vont pouvoir maintenant se concentrer sur le derby contre Biarritz, samedi prochain 14 octobre au stade Jean-Dauger (19h).

Les affaires étaient mal engagées en première période avec un essai de pénalité dès la 3e minute, puis un deuxième essai à la demi heure. Résultat : 9-17 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, changement de décor. Bayonne a su faire sortir Aurillac du match pour s’imposer : Bustos Moyanno 24, Aurillac 20.


Perpignan-Dax (51-25) : cauchemar en 2e période

L’US Dax a fini par craquer chez des Catalans, intraitables chez eux depuis le début de la saison. L’addition est très lourde car les Landais n’ont pas démérité. Ils devront évacuer rapidement cette sévère défaite avant de recevoir Colomiers, jeudi.

Pourtant, tout avait bien commencé pour les Dacquois avec un essai de Dechavanne dès la 1ère minute, puis avec un autre de Klemenczak (25e). Jusqu’à la pause, ils ont rivalisé avec Perpignan terminant la mi-temps à 12-20 et 2 essais partout. Hélas, la deuxième période a rapidement tourné au cauchemar avec 5 essais catalans en une demi-heure. Le dernier essai marqué par Pic (81e) ne changeait rien à l’affaire.


7e journée de Pro D2

Biarritz-Massy (16-9), Mont-de-Marsan-Angoulême (38-12), Aurillac-Bayonne (20-24), Perpignan-Dax (51-25), Carcassonne-Montauban (17-18), Grenoble-Narbonne (31-9), Nevers-Béziers (12-19), Colomiers-Vannes (40-19).


Classement de la Pro

  • Qualification pour les demi-finales : Grenoble (26), Colomiers (25)
  • Qualification pour les barrages : Perpignan (25), Montauban (23), Mont-de-Marsan (21), Béziers (18)
  • Milieu de classement : Biarritz (17), Massy (15), Vannes (15), Bayonne (14), Dax (14), Angoulême (13), Aurillac (12), Nevers (9)
  • Relégation en Fédérale : Narbonne (7), Carcassonne (6)

8e journée de Pro D2

Jeudi 12 octobre : Dax-Colomiers (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 13 octobre : Massy-Mont-de-Marsan, Narbonne-Angoulême, Vannes-Montauban, Béziers-Carcassonne (20h) ; Nevers-Grenoble (20h30, Eurosport 2).

Samedi 14 octobre : Bayonne-Biarritz (19h, Canal+ Sport)

Dimanche 15 octobre : Aurillac-Perpignan (14h15, Eurosport 2).


Fédérale 1 Elite – Tarbes-Bourg (16-11) : bon pour le moral

Le Stado Tarbes-Pyrénées Rugby affrontait du lourd et a réussi ce gros test à domicile. Battre l’US Bressane, demi-finaliste la saison dernière et grande favorite pour la montée en Pro D2, est une performance qui fera beaucoup de bien avant d’aller à Albi le week-end prochain.

Les Bigourdans ont su jouer en équipe jusqu’au bout pour mettre la pression sur Bourg puis résister à ses assauts en fin de match. Une prestation très prometteuse pour la suite de la saison, étant donné les nombreux changements intervenus cet été. A noter la belle prestation de Bats, auteur de tous les points du Stado avec un essai transformé par lui-même et 3 pénalités.

Classement de la Poule Elite : Chambéry (17), Valence-Romans (11), Bourgoin (10), Aix en Provence (10), Limoges (9), Tarbes (9), Aubenas (8), Albi (6), Bourg-en-Bresse (6), Rouen (6), Strasbourg (3)


Photos : sites internet et réseaux sociaux des clubs

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *