INDEX

Ovalie – Top 14 et Pro D2 avec les clubs de l’Adour

Le 14 Fév. 2020

Ce samedi, Pau joue très gros au Hameau face à Clermont, tandis que Bayonne devra relever un sacré défi à Montpellier. Hier soir, Mont-de- Marsan a frôlé l’exploit à Carcassonne et Biarritz l’a réussi à Vannes…

Rubriques :

La Section Paloise doit impérativement l’emporter à domicile pour s’éloigner de la zone rouge. De son côté, l’Aviron Bayonnais cherchera à faire bonne figure loin de ses bases face à du lourd. Le Biarritz Olympique reprend la 5e place avec ce 2e succès à l’extérieur ; le Stade Montois est rentré frustré de la cité fortifiée.


Pau-Clermont : la victoire est impérative

Samedi 15 février à 18h (Rugby+)

La Section Paloise va devoir se sortir les tripes pour l’emporter face à des Jaunards qui n’ont pas digéré leur défaite au match aller et qui seront quasiment au complet. Les Béarnais ne peuvent plus se permettre de subir un nouvel échec au Hameau, sous peine de se retrouver sous très haute pression. D’autant plus qu’ils enchaîneront avec un déplacement difficile à Castres (22 février), puis avec la réception de Montpellier (29 février). Après une nouvelle pause de 3 semaines, ils livreront un combat décisif à Agen (21 mars).


Colin Slade qui a retrouvé l’entraînement ne sera pas du rendez-vous. De même que Quentin Lespiaucq, Lucas Pointud, Ignacio Calles, Mohamed Boughanmi et Daniel Ramsay, blessés. Samuel Marques et Dominiko Waqaniburotu ne sont pas non plus sur la feuille de match après leur difficile fin de partie à Brive. C’est Julien Fumat qui portera le brassard de capitaine.

Le XV de départ : Smith – Septar, Fumat (cap), Vatubua, Votu – (o) Hastoy, (m) Daubagna – Tagitagivalu, Erbani, Puech – Metz, Delannoy – Adriaanse, Rey, Fisi’hoi

Les remplaçants : Barka, Moïse, Marchois, Habel-Kufner, Le Bail, Taylor, Malié, Hamadache


Du côté de Clermont, la surprise vient de la titularisation de Laidlaw et McIntyre à la charnière. Trois basco-béarnais seront au Hameau : Arthur Iturria et Yohan Beheregaray (titulaires), Camille Lopez (remplaçant). Sébastien Vahaamahina (ménagé face au Stade Français) et Wesley Fofana (retour de blessure) reviennent aux affaires. A noter, la première présence sur le banc du jeune espoir Cheikh Tiberghien en provenance de Bayonne.

Le XV de départ : Nanai-Williams – Betham, Moala, Fofana, Raka – (o) McIntyre, (m) Laidlaw – Cancoriet, Lee (cap), Yato – Vahaamahina, Iturria – Slimani, Beheregaray, Falgoux

Les remplaçants : Tadjer, Uhila, Jedrasiak, T. Lanen, Parra, Lopez, Tiberghien, Falatea


Montpellier-Bayonne : rivaliser chez les meilleurs

Samedi 15 février à 18h (Rugby+)

L’Aviron Bayonnais a besoin de montrer un visage conquérant chez l’une des grosses écuries du Top 14. Face à une équipe privée de plusieurs internationaux, il cherchera à accrocher un bonus défensif qui serait précieux avant de relever d’autres défis majeurs : réception du Stade Français (22 février), puis de Toulouse (29 février), avant d’aller à Castres (21 avril).

Bayonne a annoncé la signature pour la saison prochaine du talonneur australien John Ulugia. Plusieurs cadres sont absents : Viliamu Afatia, Mariano Galarza, Maxime Lamothe, Matthew Luamanu et Guillaume Rouet. Le staff a décidé de maintenir Djibril Camara à l’arrière et de titulariser Pieter-Jan Van Lill en numéro 8. A noter que Filimo Taofifenua et Romain Barthélémy seront sur le banc.


Le XV de départ : Camara – Tisseron, Alofa, Muscarditz, Duhau – (o) Lafage, (m) Ruru – Collet, Van Lill, Monribot (cap) – Jaulhac, Ducat – Mousset, Delonca, Iguiniz

Les remplaçants : Van Jaarsveld, Boniface, F. Taofifenua, Héguy, Saubusse, Ordas, Barthélémy, De Clercq


Montpellier, malgré les absence de ses Bleus (Haouas, Willemse, Vincent, Bouthier et Ngandebe), présentera une grosse équipe. Yvan Reilhac et Nemani Nadolo seront sur les ailes, encadrant la paire Serfontein-Steyn. Kélian Galletier sera capitaine. Le champion du monde Pollard sera à l’ouverture et Goosen à l’arrière.

Le XV de départ : Goosen – Reilhac, Serfontein, Steyn, Nadolo – (o) Pollard, (m) Paillaugue – Camara, Galletier (cap), Ouedraogo – Mikautadze, Van Rensburg – Chilachava, B. Du Plessis, Nariashvili

Les remplaçants : Guidicelli, Tcheishvili, Jac Du Plessis, Timu, Fotualii, Nagusa, Darmon, Azariashvili


15ème journée de Top 14

Samedi 15 février : Bordeaux-Lyon (15h30, Canal+) ; Pau-Clermont, Montpellier-Bayonne, Toulon-Brive (18h, Rugby+) ; Stade Français-La Rochelle (20h45, Canal+ Sport)

Dimanche 16 février : Agen-Castres (12h30, Canal+ Sport) ; Racing-Toulouse (16h50, Canal+)


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (49), Bordeaux (47)
  • Qualification pour les barrages : La Rochelle (37), Racing (37), Toulon (36), Toulouse (34)
  • Milieu de tableau : Clermont (32), Montpellier (32), Brive (29), Bayonne (24), Pau (23), Castres (23)
  • Barrage de relégation : Agen (22)
  • Relégation : Stade Français (20)

16ème journée de Top 14

Samedi 22 février : La Rochelle-Toulon (15h30, Canal+) ; Bayonne-Stade Français, Castres-Pau, Brive-Agen (20h30, Rugby+) ; Clermont-Bordeaux (20h45, Canal+ Sport)

Dimanche 23 février : Lyon-Racing (12h30, Canal+ Sport) ; Toulouse-Montpellier (16h50, Canal+)


Vannes-Biarritz (24-27) : une précieuse performance

Avec cette victoire, le Biarritz Olympique Pays Basque reprend la 5e place et revient à 3 points du top 4, qui offre un barrage à domicile. Il engrange aussi 6 longueurs d’avance sur les Bretons (7e) pour la course aux qualifications. L’exploit est mérité face à une équipe jusque-là intraitable chez elle. Il permet de bien débuter ce bloc qui sera décisif avec plusieurs rencontres majeures face à de grosses écuries, à commencer par la réception de Perpignan, le jeudi 20 février.

Parallèlement, la Ville a validé la décision de créer un centre de formation, tandis que le projet immobilier d’Aguiléra fait l’objet de vigoureuses discussions à la veille des élections municipales. C’est un dossier essentiel pour permettre au club de trouver des ressources complémentaires pour assurer son avenir. Le 3 mars, une assemblée générale extraordinaire devra se prononcer sur la liquidation ou pas de la société.

Biarritz a fait la différence en première période (5-18) grâce à deux essais signés par Millar (24e) et Armitage (40e), ce dernier se distinguant une fois de plus dans la bataille au sol. La domination basque a fait déjouer les Bretons et la botte de Bernard a permis aux Basques de continuer à faire la course largement en tête avec 15 points d’avance à l’heure de jeu. De quoi exciter Vannes qui, avec deux essais, revenait à 3 longueurs à 8 minutes de la fin. C’st tout le mérite du BO d’avoir su enrayer cette remontée en maitrisant parfaitement la fin de la rencontre.


Carcassonne-Mont de Marsan (37-35) : un réveil trop tardif

Dommage ! Le Stade Montois a bien failli signer un exploit grâce à un final de folie, mais il doit se contenter du bonus défensif. C’est un coup d’arrêt (mais prometteur), après trois succès d’affilée. Il lui faudra repartir de l’avant lors de la réception de Colomiers.

Carcassonne s’est réveillé après 5 défaites aux dépends des Landais. Les Montois ont été submergés en première période puis au retour des vestiaires. Résultat : 28 points de retard (9-37) à 25 minutes de la fin. La cause semblait entendue, mais c’était sans compter sur la capacité landaise à mettre de la folie sur le terrain. C’est Julien Cabannes qui a sonné la charge en passant la ligne adverse. Trois essais de Latterrade, Jacquelain et Bécognée ont suivi faisant trembler les Audois qui n’en croyaient pas leurs yeux.


20e journée de Pro D2

Carcassonne-Mont de Marsan (37-35), Vannes-Biarritz (24-27), Grenoble-Perpignan (20-10), Provence-Montauban (36-20), Angoulême-Valence (36-34), Béziers-Aurillac (16-12), Oyonnax-Rouen (22-23)

Dimanche 16 février : Colomiers-Nevers (14h15)


Classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi-finales : Grenoble (65), Perpignan (63)
  • Qualification pour les barrages : Colomiers (63, 1 match en moins), Oyonnax (58), Biarritz (55), Nevers (51, 1 match en moins),
  • Milieu de tableau : Vannes (49), Angoulême (47), Carcassonne (45, 1 match en moins), Mont-de-Marsan (43), Béziers (43), Provence (36, 1 match en moins), Montauban (36, 1 match en moins), Aurillac (30)
  • Relégation : Rouen (29), Valence (19, 1 match en moins)

21e journée de Pro D2

Jeudi 20 février : Biarritz-Perpignan (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 21 février : Mont de Marsan-Colomiers, Aurillac-Vannes, Nevers-Carcassonne, Rouen-Angoulême, Valence-Provence (20h) ; Montauban-Grenoble (20h45)

Dimanche 23 février : Oyonnax-Béziers (14h25)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *