INDEX

Chalair, 30 ans et de grandes ambitions

Le 12 Juin. 2017

La compagnie développe une liaison régulière entre Pau et Nantes, et vient de fêter son anniversaire avec un tour de France du mythique DC-3

Rubriques :

Depuis le 23 janvier, Chalair Aviation assure pas moins de neuf rotations hebdomadaires (18 vols). Une véritable passerelle entre la capitale du Béarn et la métropole de la Loire-Atlantique.


La compagnie indépendante normande, basée à Caen, a mis en service un Beechcraft de 19 places et compte bien pérenniser cette ligne en captant à la fois une clientèle de particuliers pour le tourisme et d’entreprises pour les affaires.

Si l’aller simple coûte actuellement environ 200 euros, Chalair compte bien baisser sensiblement ses prix au fur et à mesure de l’augmentation de la fréquentation. Quoi qu’il en soit, ces vols sont déjà compétitifs par rapport à la voiture si l’on prend en compte les 7 heures de trajet, l’essence et les péages.


Nantes est la 6e ville française avec 610.000 habitants et la métropole qu’elle constitue avec Saint Nazaire connaît une forte croissance démographique, qui l’amènera au million d’habitants d’ici 2030. La capitale des Pays de la Loire veut être la ville de tous les possibles, et de toutes les audaces. De quoi convaincre de nombreux Béarnais de profiter des vols Chalair pour découvrir la région nantaise.


 

Le mythique Douglas DC-3…

Pour marquer ses 30 ans, Chalair a organisé un tour de France avec cet appareil magnifiquement restauré par la compagnie et l’association « Un Dakota sur la Normandie ». Un avion de légende, classé, qui est un véritable symbole de l’histoire de l’aviation.

A l’initiative de son président, Alain Battisti, Chalair Aviation a donc présenté ce DC-3 dans tous les aéroports où elle opère. Récupéré dans un état d’abandon total, en 2009, cet appareil a notamment été utilisé par la reine d’Angleterre pour se rendre au Canada.


Construit en Californie par Douglas à partir de 1935, le DC-3 a battu tous les records de vente avec plus de 13.000 appareils, de quoi faire rougir de jalousie Boeing et Airbus.

Pour l’entreprise normande, fêter ses 30 ans avec cet avion, c’est à la fois un regard sur le passé, mais aussi une projection dans le futur avec l’ambition d’être encore plus fort dans trente ans.


A lire aussi…

Avec Chalair, à la conquête du Grand Ouest – Une occasion de découvrir des territoires, en famille et sur le plan professionnel – cliquez ici

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *