Abonnez-vous
Créateurs et Passionnés

Nicolas Tortigue et ses vins de Bigorre

Et de trois pour Les Pyrénéales ! Le Guide Hachette des vins 2020 a sélectionné les trois couleurs produites par Christelle et Nicolas sur leur domaine situé à Madiran…
PYRENEALES 7
Mais la singularité de ce vigneron, issu d’une famille de viticulteurs depuis quatre générations, et installé en plein cœur de l’AOC Madiran-Pacherenc, est d’y produire du Vin de Bigore IGP.
  • Lorsqu’il rachète avec son épouse Christelle le domaine Larroque en 2013, il faut d’abord débarrasser terrains et vignes de la nature sauvage qui a repris ses droits durant de longues années d’abandon.

    « Larroque » sera rebaptisé « Les Pyrénéales », un nom issu des prénoms de ses enfants, Pierre et Alan, permettant de plus de rendre un bel hommage aux fières Pyrénées voisines.

    « Je voulais me différencier un peu de mes collègues, et aussi récrire à travers le domaine l’histoire du Madiran et de la Bigorre. Il faut savoir que, dans le passé, un vin portait le nom de son village, et seul Madiran produisait du madiran. Mais tous étaient à l’origine des vins de Bigorre » explique Nicolas.

    Il restructure 90% de ses vignes avec tannat, cabernet franc et gros manseng, tout en conservant une parcelle de petit manseng déjà bien réputée, puisque le vin servi au pape Jean-Paul II lors de sa visite à Lourdes en était issu.

    Un blanc, un rouge et un rosé vont naître de ces terres, très vite appréciés des amateurs, et repérés dès 2017 par « la bible » du vin. « Nous présentons nos produits pour savoir s’ils plaisent au palais des consommateurs, et pour vérifier si nous sommes dans la bonne direction. Visiblement, nous ne sommes pas trop mal » constate modestement Nicolas.

    Après blancs et rouges, c’est donc au tour des rosés de se distinguer dans le Guide Hachette 2020, où l’on retrouve le « 2115 Terroir de Bigorre 2018 », 100% tannat, le « 3298 Prestige de Bigorre 2018 », mono-cépage petit manseng, et le rosé « 1489 Plaisir de Bigorre 2018 », 100% cabernet franc.

    Pourquoi ces chiffres placés avant le nom ? Tout simplement, car chacun correspond à l’altitude de lieux pyrénéens mythiques : 2115 m, le Col du Tourmalet ; 3298 m, le Vignemale ; et 1489 m, le Col d’Aspin. Un petit clin d’œil de plus à leurs voisines…

    Au printemps 2020 sortiront les premières bouteilles de Madiran et Pacherenc. Une façon de se lancer dans de nouveaux défis, auxquels participe avec enthousiasme toute la famille !

    A suivre sur la page Facebook – cliquez ici

     

    À lire aussi