SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés

Le 10 Avr. 2015

Treize nouveaux Maîtres restaurateurs au Pays basque

Ils sont treize nouveaux au Pays basque. Treize seulement, à avoir décroché le titre envié de Maître restaurateur.  Ce qui signifie qu’ils ont convaincu un jury exigeant de leur volonté de ne travailler que des produits bruts, essentiellement frais, et bien sûr préparés sur place.

Un gage d’authenticité, de vérité et de qualité pour ces treize restaurateurs qui méritent un joli coup de chapeau, ou de toque.

Ce qu’il faut savoir…


MAITRE RESTAURATEURS VISUELLes voici donc devenus maîtres pour quatre ans, le temps nécessaire pour se rendre compte de la véracité de leur démarche. Car à la qualité des produits s’ajoute également l’accueil, le service, la déco, le tout supervisé par des inspecteurs naturellement indépendants qui donnent le feu vert à la certification.

Encore que ce ne soit pas la fin du chemin, puisque la préfecture a un droit de regard sur le dossier, d’autant plus que le titre de maître restaurateur donne droit à un crédit d’impôt (50% des dépenses engagées afin de correspondre aux exigences du titre).

 


SAINT PALAISOn peut donc se rendre en toute confiance (ce qui était déjà le cas) chez Jean-Baptiste Barbace (Argia, à Hasparren), Gilles Lafite (Bodega Chez Gilles, Bayonne), Thierry Cornu (Brasserie Le Spot, Bidart), Bruno Gracia (Chez Albert, Biarritz), Jérôme Etchebarne (Etchebarne, Mendionde).

 


ARGIA HASPARRENEt aussi : Jean-Marie Pigié (La Petite auberge, Ustaritz), Mickaël Degueurce (L’Avant-scène, Anglet), Thierry Cornu (Makila, Bassussarry), Henri Chambon (Grand Hôtel, Saint-Jean-de-Luz), Jean-Baptiste Pecoïtz (Pecoïtz, Aincille), Charles Olascuaga (Zoko Moko, Saint-Jean-de-Luz), André Sallaberry (Le Trinquet, Saint-Palais), et à Jacques Mathelié-Guinlet (B2, Biarritz).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *