INDEX

Le sport sous la menace permanente

Le 29 Sep. 2020

Hier soir, le match de basket Pau-Le Mans a dû être annulé en catastrophe : 11 personnes du club, dont 4 joueurs pros, étant contaminées selon un test réalisé le matin même…

Rubriques :

Ce mauvais scénario peut désormais arriver à n’importe quel club dans n’importe quel sport, imposant une annulation de dernière minute avec toutes les conséquences qui vont avec.


Le laboratoire qui a effectué les tests ce lundi matin, n’a pas traîné. Heureusement. En fin d’après-midi, le verdict est tombé : 3 membres du staff, 4 joueurs pros et 4 espoirs étaient porteurs du covid-19. 11 tests positifs sur les 18 réalisés : une véritable hécatombe qui pourrait réserver d’autres surprises dans les prochains jours.

Dès lors, pas question de disputer cette rencontre. D’autant plus que le règlement de la Ligue est formel : s’il y a trois cas positifs dans un effectif, le match est automatiquement reporté.


Autour de 19h, il a donc fallu arrêter l’échauffement et envoyer chaque personne officiellement contaminée à l’isolement, mais aussi en faire de même avec chaque « cas contact » pouvant être identifié. Pas simple du tout. Une véritable catastrophe qui va complètement bouleverser la vie du club à tous les niveaux pendant une bonne quinzaine de jours au minimum.

Parallèlement, les dirigeants ont dû prévenir les quelque 5.000 spectateurs attendus et suspendre tous les préparatifs du match qui mobilisent beaucoup de monde.


C’est la douche froide pour l’Elan Béarnais qui était impatient d’enfin retrouver son public au Palais des Sports. Encore plus après l’exploit réalisé samedi à Chalon pour la première journée de championnat depuis le mois de février.

Du coup, le match prévu samedi à Orléans est reporté. Quant à la réception de Monaco, le 12 octobre, elle pourrait également être compromise.

Cette aventure doit aussi faire sérieusement réfléchir sur les tests et les protocoles mis en place par la Ligue nationale de basket. En effet, le règlement spécifique mis en place pour le basket font que des tests réalisés la semaine précédant le match sont suffisants.


Ainsi, l’Elan aurait pu se contenter des tests (tous négatifs) passés avant de se rendre à Chalon. Du coup, l’épidémie se serait propagée encore plus à l’Elan Béarnais mais aussi au staff et aux joueurs du Mans.

Déjà d’autres matches ont été reportés. La saison de basket s’annonce particulièrement compliquée et fera vitre chaque club dans l’incertitude permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *