INDEX

BPI lance un accélérateur de croissance

Le 09 Mar. 2019

En Occitanie, la Banque publique d’investissement va mettre en place un programme d’accompagnement sur-mesure et complet, à destination des PME…

Depuis 2015, la BPI est déjà très présente auprès des entreprises à travers des financements, des soutiens à l’innovation, au développement, et des investissements.


Parcours de conseils, formations aux connaissances, échanges entre dirigeants… elle participe aux différentes étapes qui jalonnent la vie des PME. Au second semestre 2019, la BPI lancera, pour la première fois en Occitanie, un accélérateur de croissance. Il devrait concerner jusqu’à 30 entreprises par promotion.

Un accélérateur est un programme d’accompagnement sur-mesure et complet, à destination des petites et moyennes entreprises qui souhaitent évoluer pour devenir demain des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Elles bénéficient au départ d’un diagnostic à 360°, effectué par un consultant expert en liaison avec les chefs d’entreprises.


Ce programme va donc les aider à maximiser leur développement, à travers notamment l’identification des axes prioritaires permettant d’actionner des leviers de croissance, la définition du niveau stratégique pour faire face aux nouveaux enjeux, l’adaptation des ressources, en bénéficiant de conseils et d’un solide réseau de dirigeants de PME les plus performantes.

Depuis son lancement en 2015, ce programme a déjà accompagné 640 entreprises en France, avec un bilan positif qui relève une croissance de leur chiffre d’affaires et de leurs effectifs de 25%. L’objectif étant d’en accompagner quatre mille en 2021, explique Mathieu Isola, responsable pour la région Sud.


Cette année, plus de soixante PME bénéficieront en Occitanie de cet accélérateur, sur les 950 réparties sur tout le territoire national. Il durera de 12 à 24 mois selon la taille des entreprises. Des discussions autour de partenariat sont engagées, notamment auprès de La Région et des filières industrielles : aéronautique, plasturgie, chimie, agroalimentaire.

La condition pour s’inscrire dans l’un de ces dispositifs est que le potentiel de croissance de l’entreprise se situe entre 2 et 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, tous secteurs confondus. Elle doit également montrer sa capacité à faire preuve de dynamisme et d’ambition, pour décrocher le statut d’ETI et partir à la conquête du monde !


Contact : toulouse@bpifrance.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *