INDEX

Balle orange avec les clubs phares de l’Adour

Le 21 Jan. 2019

L’Elan Béarnais, toujours dauphin malgré un Clasico perdu – Basket Landes a confirmé face aux Vendéennes, tandis que le Tarbes Gespe Bigorre dominait les Bretonnes…

Rubriques :

En Jeep Elite, Pau est tombé face à un Limoges survolté. En Ligue Féminine, les Landaises ont battu La Roche Vendée et conforte sa position dans le haut du tableau ; les Bigourdanes se sont bien relancées face à Landerneau.


Limoges-Pau (81-68) : un Clasico à oublier

Après s’être accroché jusqu’à la pause (41-33), l’Elan Béarnais a été emporté par un CSP qui a retrouvé de grosses ambitions avec cette sixième victoire consécutive qui lui permet de décrocher un billet pour la Leaders Cup.

L’Elan Béarnais reste 2e au classement au terme de la phase aller : un bel exploit ! Il retrouvera donc son « meilleur ennemi » à Disneyland Paris, du 15 au 17 février. A 2 victoires derrière Lyon-Villeurbanne, il est rejoint par Nanterre et compte désormais une longueur d’avance sur un peloton compact formé de 6 équipes : Levallois, Dijon, Strasbourg, Bourg-en-Bresse, Limoges et Gravelines.


Beaublanc était plein comme un œuf et affichait complet depuis 2 semaines. De quoi booster les Limougeauds alliant agressivité et adresse extérieure. Heureusement, la puissance de Digué Diawara a permis de limiter les dégâts avant de rejoindre les vestiaires.

Euphorique, le CSP a déroulé sous l’impulsion d’un irrésistible William Howard, d’un redoutable Jerry Boutsiele hyper efficace ou encore d’un Axel Bouteille étincelant. De son côté l’Elan n’a pas encore réussi à retrouver son rythme de fin d’année et manquait d’adresse. Bref, il n’y a rien à dire. Hier soir le meilleur a gagné

Les marqueurs : Harris (16), Diawara (13), Cavalière et Pinero (10), Chikoko (8), Smith (4), Keller (3), McConnell (2)


Il faut tirer toutes les leçons de ce faux-pas avant les deux matches programmés cettte semaine au Palais des Sports avec les réceptions de Chalon en 16e de finale de la Coupe de France (mercredi 23 janvier à 20h), puis de Strasbourg en championnat (samedi 26 janvier à 18h30). L’Elan compte sur un Palais bien garni et une ambiance de feu pour l’aider à réussir deux performances.

Informations sur le site de l’Elan – cliquez ici

 


Tarbes-Landerneau (67-63) : le temps de la relance

Le Tarbes Gespe Bigorre reste en bas de classement mais a retrouvé des couleurs lors de cette soirée au Quai de l’Adour. Il faudra confirmer ensuite avec la réception de Mondeville et le déplacement à La Roche Vendée.

Les Bigourdanes ont besoin d’engranger des points face à des équipes de leur catégorie, le temps de retrouver la capacité à menacer les ténors de la Ligue Féminine.

Avec 5 victoires, le TGB (10e) rejoint Landerneau (9e) a une longueur devant Nantes Rezé (11e). L’objectif est maintenant de rejoindre Hainaut (7e, 6 victoires), puis Villeneuve d’Ascq et Charleville-Mézières (7 victoires).

Les Tarbaises ont pris les Bretonnes à la gorge, d’entrée, avec une défense remarquable. Mais le match restera serré de bout en bout et les deux équipes étaient au coude-à-coude en rentrant aux vestiaires (38-35).

Si les filles de François Gomez n’ont pas réussi à prendre le point-average, elles ont prix un dose de confiance qui pourrait s’avérer payante dans les prochaines semaines.

Les marqueuses : Prince (17), Pouye (14), Bravard (9), Gaye et Galliou-Loko (8), Moss (7), Fauthoux (3), Cornelie-Sigmundova (1)


Basket Landes-Roche Vendée (69-64) : aux portes du podium

Avec cette victoire, Basket Landes a conforté sa 4e place au classement, derrière Lyon, Montpellier et Bourges ; les Landaises ont une victoire d’avance sur Charleville-Mézières et Villeneuve d’Ascq, et 2 sur Hainaut et Roche Vendée.

A l’Espace Mitterrand, Céline Dumerc (qui affiche une forme étincelante) et ses coéquipières ont confirmé leurs ambitions en championnat malgré un match très serré. Les Landaises ont pu s’appuyer sur une belle défense et ont pu commencer à intégrer Marie-Bernadette Mbuyamba, recrutée en raison de la blessure de l’internationale
estonienne Mailis Pokk.

Les marqueuses : Touré (14), Hejdova (12), Dumerc et Milapie (9), Ayim (8), Aubert (7), Konaté (5), Gatling (3), Mbuyamba (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *