INDEX

Du surf, du surf et du surf à Anglet

Le 12 Juil. 2018

L’International Surf Film Festival propose 20 films pour sa quinzième édition. Jusqu’au 13 juillet, une expérience 100% gratuite, en bord de plage…

Les amateurs de surf seront certainement nombreux à se rendre ces jours-ci sur le site de la Chambre d’Amour, plus précisément sur l’esplanade des Gascons.


Jusqu’à ce vendredi soir, ils vont y trouver les meilleures productions et réalisations de l’année, côté surf. Présenté par Bruno Delaye Production et la Ville d’Anglet, ce festival est conçu autour d’un espace ouvert à tous, en plein-air, afin d’offrir un moment de convivialité et d’échanges à l’image de la « culture » surf.

On y trouve trois sites de projection en front de mer, de 16 à 20h, puis de 21h30 à minuit. Et comme d’habitude, musiciens et artistes animent les journées et soirées.

 


Le programme annoncé comporte une vingtaine de films, dont certains sont particulièrement attendus, tels « Vague à l’âme », explorant les émotions des surfers, la montée d’adrénaline, la solitude, la camaraderie, les rires, l’euphorie et aussi les déceptions. Ou encore « Kissed by God », de Steve et Todd Jones retraçant les troubles de la bipolarité et de l’addiction aux opioïdes au travers du triple champion du monde Andy Irons, le « champion du peuple » décédé aujourd’hui.

Ou un film russe, Priboi », car on y fait aussi du surf, un documentaire poétique sur le potentiel du surf en Sibérie, doté d’une touche mélancolique qu’apprécieront les nostalgiques de l’URSS, si on en trouve encore.

 


Pour les juger, et les départager, un jury haut de gamme tranchera, présidé par le Réunionnais champion d’Europe Alain Riou, qui aura autour de lui Françoise Forget, organisatrice des Nuits de la glisse, Jacques Dupin le directeur du musée de Guéthary, le torero Jérémy Banti qui est aussi surfer, l’entrepreneur Sylvain Fort, Romain Gensse, sales export manager chez Quiksilver et l’Allemande Inka Reichert, journaliste et surfeuse.

Fin des festivités le vendredi soir, avec une conférence de Nat Young et la cérémonie de clôture à 22h, qui précédera un superbe feu d’artifice. Et tout cela est gratuit, rappelons-le.

Informations sur le site internet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *