INDEX

Talent – La « landaise » Natasha St-Pier

Le 11 Oct. 2019

Mariée à un militaire professionnel de Lit-et-Mixe, la chanteuse canadienne s’est inspirée des poèmes de sainte Thérèse de Lisieux. En tournée, elle fait étape à Lescar…

Rubriques :

Après « Thérèse, vivre d’amour » en 2013, la célèbre chanteuse est revenue l’an dernier avec « Aimer c’est tout donner ». Vendredi, elle était en concert à la cathédrale de Lescar.


C’est un peu l’histoire d’une renaissance. Après 7 albums solos sortis entre 1996 et 2012, Natasha St-Pier a pris un double virage musical et sentimental au début de la décennie en cours.

En mars 2012, elle épouse d’abord Grégory Quillacq, pompier et militaire originaire de Lit-et-Mixe, rencontré deux ans plus tôt à Djibouti. Et c’est un an plus tard, en avril 2013, que sort son fameux « Thérèse, vivre d’amour », qui finira numéro 1 des ventes physiques et disque de platine, avec 100.000 copies écoulées. Évidemment un beau résultat à l’heure du MP3.


À cette mise en musique des poèmes de sainte Thérèse de Lisieux, réalisée avec l’appui de Grégoire, étaient associés de nombreux invités de marque comme Anggun (notamment sur le single « Vivre d’amour »), Elisa Tovati, Sonia Lacen, Grégory Turpin, les Stentors ou encore les Petits chanteurs à la croix de bois.

Et cerise sur le gâteau, avait contribué à ce projet l’excellent Michaël Lonsdale (pour une émouvante lecture de « Mon chant d’aujourd’hui », avec ce timbre de voix si caractéristique de l’acteur), tout comme Monseigneur Jean-Michel Di Falco pour une prière finale.

 


En concert dans des cathédrales…

Ce projet assez original avait donc su rencontrer son public. La chanteuse avait même interprété « Vivre d’amour » au Vatican, devant le pape François, lors du concert annuel de la Nativité. Un bonheur n’arrivant jamais seul, elle a ensuite donné naissance à un petit Bixente Maxime en novembre 2015.

« À la demande d’un public fervent », l’artiste est revenue en 2018 avec un nouvel album en forme d’hommage à la sainte alençonnaise : « Thérèse de Lisieux – Aimer c’est tout donner ». Et à nouveau projet, nouvelle équipe, avec cette fois le groupe de rock chrétien Glorious à la composition, et puis comme invités Battista Acquaviva, Mario Pelchat, Lou et Grégory Turpin, le « rescapé » du précédent album dédié à la sainte. Une nouvelle édition collector de ce récent opus est prévue pour fin novembre.


Natasha St-Pier à Contis

En attendant, vendredi, dans le cadre de sa tournée originale de plusieurs dizaines de dates dans des lieux de culte, Natasha St-Pier était en concert à la cathédrale de Lescar, avant de se produire dans la cathédrale Saint-André de Bordeaux.

Et on notera pour finir que la chanteuse, dans la lignée des stages et cours de yoga qu’elle anime régulièrement, sort un DVD dédié à cette pratique et à destination des débutants. Tout cela pour dire que la Canadienne semble bien avoir trouvé un nouvel équilibre en terre landaise…

D’autres informations sur natasha-st-pier.com

Pour réserver vos places, c’est ici

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *