INDEX

Ovalie – Top 14, Pro D2 et Bleus au menu

Le 23 Août. 2019

Mont-de-Marsan-Provence ce vendredi – Ecosse-France, puis Pau-Brive et Racing-Bayonne, samedi – Aurillac-Biarritz, dimanche. On est dans le vif du sujet…

Rubriques :

Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan et Biarritz lancent leur saison. La première marche est toujours importante pour donner le ton. Le XV de France va jouer son 2e test pré-Mondial en cherchant à prendre confiance…


C’est reparti pour le Top 14 ! Avec toujours en favoris les deux finalistes de la saison dernière qui peuvent aussi s’appuyer sur les plus gros budgets : Toulouse (36,3 millions d’euros) et Clermont (35). Même si ce seront les clubs les plus impactés par la Coupe du Monde puis le Tournoi des 6 Nations. Ainsi le Stade Toulousain sera privé d’une bonne quinzaine d’internationaux pendant de longs mois.

Le Stade Français (35 millions d’euros), Lyon (31,5), La Rochelle (31), Toulon (29,5), Montpellier (26), Castres (24,5), le Racing (24, mais nettement plus en réalité) et Bordeaux (24) ont chacun les moyens et l’expérience pour viser les phases finales et le Bouclier de Brennus. Pau (24,4 millions d’euros) veut toujours s’installer solidement dans ce peloton compact de 10 clubs, tandis que Bayonne (17,1) vise avant tout à se maintenir dans l’élite comme Brive (17) et Agen (13,9).

 


Pau-Brive : dans l’impatience de la rentrée

Samedi 24 août à 18h (Rugby+)

Après une saison difficile, la Section Paloise reste mobilisée autour de la construction de son projet et l’ambition de faire partie durablement du G6 du rugby français. Ce n’est pas une mince affaire, car au moins 10 autres clubs peuvent (et veulent) prétendre à décrocher régulièrement un billet pour les phases finales.

Ce sera en match particulier pour l’entraîneur Nicolas Godignon, désormais à la tête de la Section avec Fred Manca. Il accueillera son club de cœur, avec lequel il a vécu de sacrées aventures. Attention, Brive ne viendra pas en victime expiatoire.


Pau a impérativement besoin de retrouver une solidité à toute épreuve à domicile : ce qui est la condition première pour exister dans ce Top 14 très relevé. La victoire à la maison contre l’un des promus est indispensable ne serait-ce que pour engranger de la confiance.

Comme nous l’avns annoncé, on verra à l’œuvre une première ligne très intéressante avec Lespiaucq (capitaine talonneur), entouré de deux recrues de poids : Pointud (ancien briviste, avant d’aller à Toulouse) et Boughanmi (en provenance de La Rochelle). Ugena est titularisé en 3e ligne, tandis que Daubagna est placé d’entrée à la mêlée ; l’ancien briviste Marques sera sur le banc. Hastoy prend l’ouverture, en l’absence de Slade laissé au repos. Quant à Votu, il fera ses débuts au centre aux côtés de Standley.

Le XV de départ : Malié – Fumat, Stanley, Votu, Septar – (o) Hastoy, (m) Daubagna – Erbani, Ugena, Puech – Metz, Delannoy – Boughanmi, Lespiaucq, Pointud

Les remplaçants : Rey, Moïse, Pesenti, Tagitagivalu, Marques, Taylor, Pinto, Adriaanse.


Racing-Bayonne : un choc pour entrer dans le bain

Samedi 24 août à 18h (Rugby+)

Clairement, l’objectif de l’Aviron Bayonnais est de se maintenir dans l’élite cette année, tout en continuant à bâtir un projet global pour redevenir une valeur sûre du Top 14. Comme l’a souligné Yannick Bru, le club compte relever le défi de cette montée plus rapide que prévue, et éviter de se retrouver dans la position de Perpignan, la saison dernière. Même si l’Aviron s’est renforcé de manière intéressante, il compte sur ses jeunes pour étoffer l’effectif de manière efficace.

A noter que l’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, a réintégré l’équipe dirigeante pour prendre en main les relations institutionnelles, notamment dans la perspective de la rénovation du mythique stade Jean-Dauger.


L’Aviron débute donc chez l’un des favoris du Top 14 dans l’impressionnante U Arena. Il devra évoluer sans complexes pour ce retour dans l’élite. C’est Antoine Battut qui sera le capitaine des Ciel et Blanc pour cette première rencontre. Une mission qu’il partagera cette saison avec Jean Monribot (de retour de Toulon), Peyo Muscarditz et Romain Barthélémy.

Les Bayonnais devront faire sans leurs trois internationaux : Van Lill, Van Jaarsveld et Hingano. Mauvaise nouvelle, Taufa, blessé sera absent plusieurs semaines. Il faudra patienter pour voir évoluer Maka, Afatia, Taofifenua et Koster.

Un groupe de 25 joueurs a été mobilisé pour ce déplacement : Luc, Tisseron, Graaff, Duhau, Camara, Muscarditz, Alofa – Ordas, Barthélémy, Ruru, Rouet – Gorin, Battut, Monribot, Héguy, Duputs, Luamanu, Galarza, Oulai, Boniface, Cormenier, Lamothe, Ayarza, Johnston et Mousset.

 


1ère journée de Top 14

Samedi 24 août : Pau-Brive, Racing-Bayonne, Lyon-Stade Français, Agen-Toulon, Castres-Montpellier (18h, Rugby+) ; Bordeaux-Toulouse (20h45, Canal+ Sport)

Dimanche 25 août : Clermont-La Rochelle (16h50, Canal+)

 


2ème journée de Top 14

Samedi 31 août : Bayonne-Clermont (15h30, Canal+) ; Montpellier-Pau, Agen-Brive, La Rochelle-Stade Français (18h, Rugby+) ; Bordeaux-Toulon (20h45, Canal+ Sport)

Dimanche 1er septembre : Racing-Castres (12h30, Canal+ Sport) ; Lyon-Toulouse (17h05, Canal+)

 


Mont-de-Marsan-Provence : objectif phases finales, à nouveau

Vendredi 23 août à 20h

Le Stade Montois ouvre la saison à Guy-Boniface, avec à sa tête un nouveau staff : David Auradou, David Darricarrère et Patrick Millet ont pris le relais de Christophe Laussucq parti à Agen. Malgré de nombreux changement, les Landais comptent bien réussi une nouvelle fois à s’imposer dans le Top 6.

Ce match à domicile constituera un excellent test. La victoire est essentielle pour donner le ton à la maison. On pourra découvrir quatre recrues : le N°8 William Wavrin et le centre Adrien Séguret seront titulaires ; le pilier Innocente et Gelin seront sur le banc. Pour le reste pas de surprises, notamment avec une solide charnière constituée par Loustalot et Talès.

Le XV de départ : Laousse-Azpiazu – Naituvi, Wakaya, Séguret, Cabannes – (o) Talès – (m) Loustalot – Garrault, Wavrin, Tastet – Cedaro, Rey – Laval, Khribache, Muzzio.

Les remplaçants : David, Innocente, Damiani, Bécognée, Coly, Gerber, Gelin, Castinel.

 


Aurillac-Biarritz : avec des ambitions à la hausse

Dimanche 25 août à 14h25

Le Biarritz Olympique Pays Basque se déplace dans le Cantal pour commencer une saison qu’il espère plus accomplie. L’objectif est de se qualifier pour les phases finales et de revenir au premier plan de la Pro D2.

Le BO a perdu son capitaine emblématique (parti pour Bordeaux), Maxime Lucu et a procédé à un recrutement solide. Pour ce premier match, c’est Yohann Artru qui portera le brassard.

Le groupe l’a pas encore été dévoilé, mais 4 recrues devraient faire leur baptême du feu : l’ouvreur Nick Smith, l’arrière Steeve Barry, le 2e ligne Dave O’Callaghan, et le 3e ligne centre Leroy Houston.


1ère journée de Pro D2

Jeudi 22 août : Perpignan-Béziers (23-13)

Vendredi 23 août : Mont-de-Marsan-Provence, Carcassonne-Vannes, Montauban-Rouen, Nevers-Angoulême, Oyonnax-Valence (20h) ; Grenoble-Colomiers (20h45)

Dimanche 25 août : Aurillac-Biarritz (14h25)


2ème journée de Pro D2

Jeudi 29 août : Carcassonne-Grenoble (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 30 août : Colomiers-Mont-de-Marsan, Béziers-Valence, Montauban-Angoulême, Oyonnax-Nevers, Rouen-Aurillac (18h20) ; Biarritz-Vannes (18h50)

Dimanche 1er septembre : Provence-Perpignan (14h25)


Ecosse-France : un groupe restreint prend forme

Samedi 24 août à 14h (France 2)

Contrairement à ce qui était attendu, Jacques Brunel et son staff ont décidé de privilégier les automatismes d’un groupe trié sur le volet, à une large revue d’effectif. Ainsi, seulement 4 changements ont été fait par rapport aux vainqueurs des Ecossais à Nice (32-3).

Samedi (13h), le capitaine Guilhem Guirado sera titulaire à la place de Camille Chat, repoussé sur le banc. Félix Lambey remplace Paul Gabrillagues en 2e ligne ; Arthur Iturria prend le relais de François Cros en 3e ligne, et Thomas Ramos celui de Maxime Médard à l’arrière.

Trois joueurs intègrent le banc des remplaçants : Cyril Baille, Romain Taofifenua et Yacouba Camara.


Le XV de départ : Ramos – Penaud, Fickou, Fofana, Raka - (o) Lopez, (m) Dupont - Ollivon, Alldritt, Iturria - Vahaamahina, Lambey - Slimani, Guirado (c), Poirot

Les remplaçants : Chat, Baille, Setiano, Taofifenua, Camara, Serin, Ntamack, Médard

Le 3e match de préparation se jouera contre l’Italie au Stade de France (vendredi 30 août à 21h).

La liste définitive des 31 joueurs qui embarqueront pour le Japon sera donnée le lundi 2 septembre, 5 jours avant le départ. Les Français débuteront le Mondial contre les Argentins, le samedi 21 septembre (9h15) à Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *