INDEX

Vers une filière santé régionale avec B. Braun

Le 15 Jan. 2021

La Nouvelle-Aquitaine a passé un accord avec le spécialiste des technologies et dispositifs médicaux, dont le centre d’excellence mondial en stomathérapie de Saint-Jean-de-Luz…

Le groupe familial allemand, premier employeur des technologies médicales en France avec 2.000 salariés, est implanté en Nouvelle-Aquitaine sur 3 sites.


La production d’aiguilles chirurgicales est implantée à Sarlat (24), tandis que celle des filtres de veine cave et de chambres implantables est basée à Chasseneuil-du-Poitou (86). Plus près de nous, le centre d’excellence mondial de Saint-Jean-de-Luz produit des poches de stomie. Ces 3 sites emploient un total de 500 personnes, soit « 15% des effectifs régionaux de la filière du dispositif médical ».


180 millions investis depuis 2015…

Ce partenariat vise pour l’entreprise à « pérenniser son ancrage tout en contribuant à une filière régionale de santé forte ». L’accord porte sur 4 axes de travail principaux : le développement industriel des sites, le développement de dispositifs médicaux innovants, le soutien de l’emploi et le développement des compétences, et enfin « l’évolution vers une usine durable ».

La Région facilitera les collaborations locales entre B. Braun et les laboratoires de recherche, les CHU et d’autres entreprises, tout en soutenant ses projets de développement industriel et de création d’emplois. En retour « B. Braun s’impliquera aux côtés de la Région Nouvelle-Aquitaine comme acteur du développement économique local ».


Point de langue de bois ici, puisque l’entreprise allemande aurait investi 180 millions d’euros en France depuis 2015, « à 95% dans le tissu industriel ». Et ce malgré « des difficultés pour poursuivre ces dynamiques d’investissements sur le sol français », qu’elles soient réglementaires, administratives ou fiscales. Ce genre de partenariat doit permettre de lever ces difficultés, et ainsi d’aller dans le sens de la reconstitution d’une industrie médicale française, et donc d’une moindre dépendance aux usines étrangères, asiatiques en particulier.


« La présence d’entreprises comme B. Braun est une chance pour nos territoires. Ce contrat s’inscrit dans un ensemble d’actions que nous menons pour accompagner les mutations industrielles. L’objectif est de renforcer l’ancrage régional des industries de la région, avec aussi la perspective de faire émerger de nouvelles activités à fort potentiel de développement », s’est félicité le président de la Région Alain Rousset.


« B. Braun souhaite poursuivre sa politique volontariste pour développer le tissu local et régional et renforcer la compétitivité, condition impérative pour assurer des approvisionnements européens en produits de santé », a quant à elle souligné Christelle Garier-Reboul, présidente de B. Braun en France. Le partenariat est conclu pour une période de 3 ans, soit jusqu’à fin 2023.

Plus d’informations sur le site internet, cliquez ici


Pour lire notre précédent article, c’est ici

Le groupe allemand poursuit ses investissements dans son usine basque où sont fabriquées chaque année 35 millions de poches de stomie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *