INDEX

Homo Territorius - Philippe Diu, premier supporter des acteurs de terrain

Le 04 Juil. 2019

Associé du cabinet EY, un des leaders mondiaux de l’audit et du conseil, le Jurançonnais, qui a rejoint PresseLib’, reste particulièrement attaché à la mise en valeur de ceux qui entreprennent ici…

Si au sein d’un groupe international il est possible de répondre aux clients de manière cohérente et globale, Philippe Diu croit aussi à la vérité venant des hommes et des territoires.


Avec 248.000 collaborateurs dans le monde, dont 6.000 en France, EY est à la fois acteur et partie prenante des grandes transformations, le numérique en particulier. « Mais parallèlement, nous avons besoin de démarches comme celle de PresseLib’ qui donne la parole aux gens, qui leur permet d’exprimer une authenticité issue du terrain » insiste Philippe Diu. « Les femmes et les hommes, les territoires, la tradition dans la modernité, c’est à partir de là que se construit l’avenir ». Il faut savoir que c’est aussi une des vocations de la Fondation EY qui soutient les savoir-faire manuels.

Originaire de Jurançon, Philippe Diu est très attaché à ses racines. « Je conserve un souvenir ému de l’école publique au pied des coteaux ainsi que du lycée Louis Barthou à Pau. Ensuite, à ma sortie d’HEC, je me suis orienté vers les métiers de l’audit  pour l’ouverture qu’ils offrent. Spécialisé sur les grands comptes, j’ai eu la chance, parfois, de participer directement à des évènements visibles de la vie économique ».

« Je crois beaucoup au “génie” des peuples, et le bassin Adour Gascogne a toujours donné naissance à de grands talents. Il faut les réunir autour d’un socle de valeurs et d’idées partagées » insiste le Jurançonnais qui a très vite soutenu la démarche de PresseLib’.


« C’est important d’avoir un média qui raconte de belles histoires et qui est en recherche d’originalité avec une approche à la fois individuelle et pointue ; les femmes et les hommes, les territoires, la tradition dans la modernité, c’est à partir de là que se construit l’avenir » ajoute Philippe Diu qui a rejoint le Cercle des Aficionados pour continuer à apporter sa contribution à un média qui valorise les acteurs du territoire.


Articles déjà publiés

Un commentaire au sujet de cet article

  1. Philippe est un vrai passionné de sa région. .Il est fier et il raison de l’être de ses origines juranconnaises. Comme quoi notre commune et plus largement le territoire béarnais recèlent de talents cachés lesquels se singularisent aussi souvent par leur humilité.
    La vraie démonstration que la vie à Paris ne débranche pas de son territoire d’origine. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *