INDEX

Top 14 et Pro D2 – Un air de printemps et de money-time

Le 24 Mar. 2019

Pau s’incline une nouvelle fois dans son Hameau. – Biarritz signe un exploit dans l’Hérault. – Bayonne a repris la 2e place de la Pro D2, à 5 journées de la fin de la saison régulière – Mont-de-Marsan a laissé passer sa chance de renforcer sa 6e place…

Déception pour la Section Paloise qui n’a pas réussi à se défaire de la pression de Montpellier pour mettre son jeu en place. Le BOPB s’est révolté à Béziers et peut garder espoir. Le Stade Montois a échoué de peu à Carcassonne et voit sa place dans le Top 6 menacée. De son côté, l’Aviron Bayonnais a battu Colomiers, mais a laissé échapper le bonus.


Pau-Montpellier (15-24) : la puissance des Cistes a parlé

Photo : Section – Romain Perchicot

Dure soirée pour la Section Paloise qui a enregistré sa 6e défaite à domicile cette saison. Il lui reste 15 jours, avec la pause européenne, pour améliorer encore son jeu afin de renouer avec la victoire au Hameau, face à Lyon (6 avril).

Les grosses affiches vont continuer à s’enchaîner jusqu’à la fin de la saison : voyage à La Rochelle (13 avril), réception du Racing (27 avril), virée à Toulouse (4 mai), contre Grenoble à domicile (18 mai) et final au Stade Français (25 mai).

Pourtant tout avait bien commencé pour la Section, grâce à une percée de 40 mètres de Steffon Armitage (le meilleur joueur palois). Un superbe mouvement de 100 mètres conclut par le capitaine Julien Fumat (4e).


Photo : Section – Maxime Marrimpoey

Mais les Héraultais ont repris aussitôt leur domination, marquant trois essais avant la pause. Au lieu de baisser les bras, les Béarnais ont su réagir avant la mi-temps pour réduire l’écart grâce à un essai de Votu (40e +2).

La deuxième mi-temps a été nettement plus verrouillée et les maladresses de Montpellier ont permis à Pau de rester au contact : les Cistes ont, en effet, raté 4 occasions très nettes d’aller à dame. De leur côté, les Vert & Blanc ont gâché une opportunité de prendre le bonus défensif avec une touche perdue à 5 mètres de la ligne adverse.


20e journée de Top 14

Pau-Montpellier (15-24), Lyon-Toulon (42-33), Perpignan-Grenoble (22-16), Stade Français-Castres (32-16), Agen-Clermont (13-28), Racing-Bordeaux (45-25), La Rochelle-Toulouse (19-23).

 

 


Le classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Toulouse (76), Clermont (69)
  • Qualification pour les barrages : Lyon (56), Racing (56), Castres (54), Bordeaux (52)
  • Milieu de tableau : La Rochelle (52), Stade Français (51), Montpellier (46), Toulon (38), Pau (33), Agen (29)
  • Barrage de relégation : Grenoble (21)
  • Relégation en Pro D2 : Perpignan (12)

21e journée de Top 14

Samedi 6 avril : Toulon-Toulouse (14h45, Canal+) ; Bordeaux-Perpignan, Grenoble-Stade Français, Montpellier-Agen (18h45, Rugby+) ; Castres-La Rochelle (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 7 avril : Pau-Lyon (12h30, Canal+ Sport), Clermont-Racing (16h50, Canal+).


Carcassonne-Mont-de-Marsan (11-9) : une occasion perdue

Mauvaise soirée pour le Stade Montois qui devait l’emporter dans l’Aude pour renforcer sa position dans le Top 6, avant un déplacement difficile en Corrèze, à Brive (dimanche 31 mars). Du coup, Vannes (7e) revient à un petit point.

Après la belle victoire contre Bayonne, on attendait mieux des Landais qui n’arrive pas à hisser leur niveau de jeu de manière régulière.

Dans ce match verrouillé et haché par des maladresses en cascades, c’est Carcassonne qui a marqué le seul essai. Le Stade Montois aurait cependant pu (du ?) l’emporter. Malheureusement, il doit se concentrer du point de bonus défensif.


Bayonne-Colomiers (29-12) : l’essentiel a été assuré

Grâce à cette victoire, l’Aviron Bayonnais reprend la 2e place au classement, en profitant de la défaite de Nevers face à Brive. Cette position, offrant une qualification directe en demi-finale et à domicile, devra être défendue férocement avec un trio redoutable : Oyonnax, Brive et Nevers. Le déplacement à Vannes le week-end prochain ne sera pas facile contre une équipe qui a le vent dans le dos.

Tout avait bien commencé pour l’Aviron avec 3 essais marqués dans les vingt premières minutes : un doublé d’Arthur Duhau (2e et 19e ) et Lucas (15e). Une victoire bonifiée semblait ne pas pouvoir échapper aux Basques. Malheureusement, ils sont tombés ensuite dans un jeu approximatif qui a permis à Colomiers de revenir. Ils devront donc se contenter des 4 points de la victoire, malgré un 4e essai de Ordas (75e). Il y avait clairement mieux à faire.

Ces jours-ci, on a appris le retour du 3e ligne Jean Monribot qui est libéré par Toulon, et le recrutement d’Edwin Maka (Racing). Inversement, l’ailier Julien Jané a décidé de rejoindre Agen


Béziers-Biarritz (12-23) : le BO sonne la révolte ?

Sensation, le Biarritz Olympique est allé chercher une superbe victoire à l’extérieur faisant oublier son dernier revers à domicile. Il a mis la manière avec une nette domination. Ce succès lui permet de reprendre espoir, même s’il a encore 9 points de retard sur le 6e.

Le BO devra confirmer à Aguiléra face au leader, Oyonnax (29 mars) avant de se rendre à Jean-Dauger pour le derby basque (4 avril) : sacré programme !

Après une large domination (mais stérile), pendant la première demi-heure, les Biarrots se sont fait piéger sur un contre de Béziers. Ils enregistraient 4 points de retard à la pause (7-3), puis 9 dès le retour des vestiaires avec une nouvelle percée héraultaise.

Mais, les Basques ont su parfaitement réagir en suivant, avec un essai de Artru (45e) et une pénalité de Lucu. Ils sont ainsi passés devant (12-13), creusant l’écart à 2 minutes de la fin par un essai de Vakacegu (78e). Une victoire largement méritée qui dr-evrait booster le groupe.

 


25e journée de Pro D2

Béziers-Biarritz (12-23), Bayonne-Colomiers (29-12), Carcassonne-Mont-de-Marsan (11-9), Nevers-Brive (28-31), Montauban-Angoulême (31-10), Oyonnax-Massy (45-10), Vannes-Bourg (28-11), Aurillac-Provence (36-10).

 

 


Le classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi finales : Oyonnax (78), Bayonne (74)
  • Qualification pour les barrages : Brive (73), Nevers (71), Mont-de-Marsan (64), Béziers (64),
  • Milieu de tableau : Vannes (63), Angoulême (58), Carcassonne (56), Provence Rugby (55), Aurillac (55), Biarritz (55), Montauban (54), Bourg-en-Bresse (46)
  • Relégation en Fédérale : Colomiers (43), Massy (23)

26e journée de Pro D2

Jeudi 28 mars : Provence-Nevers (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 29 mars : Vannes-Bayonne, Colomiers-Carcassonne, Angoulême-Béziers, Bourg-Aurillac, Massy-Montauban (20h) ; Biarritz-Oyonnax (20h30).

Dimanche 31 mars : Brive-Mont-de-Marsan (14h15)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *