INDEX

La philosophie aux saveurs du Gers

Le 26 Mar. 2018

Les Semailles occitanes sèment les Rencontres philosophiques dans le Gers : du très haut niveau ! Autant l’avouer, on en serait presque bluffé…

Rubriques :

Eh oui, et ce sera à Auch, du 28 au 30 mars. Cette confrontation a pour but, à côté du Festival d’astronomie qui se tient à Fleurance, d’instaurer un dialogue entre philosophes, hommes de sciences et artistes.


« Notre projet convie à sa table l’universel, en l’occurrence la philosophie, la science, la théologie, les arts et la gastronomie, l’environnement et l’alimentation personnifiés par autant de « Socrate », qui auront pour mission de mettre en lumière la problématique, d’animer les groupes de travail, de synthétiser et de rapporter les conclusions au cours du grand Banquet, festin de la pensée » le ton est donné par les organisateurs.

 


Passons vite sur le mercredi 28 mars, jour consacré aux retrouvailles, avec à l’accueil André Daguin, qui recevra dans un lieu qu’il connaît bien, l’Hôtel de France, place de la mairie à Auch. C’est le lendemain que débutera le Banquet, cher à Platon, qui apportera « au Gers matière à comprendre et à s’émerveiller, tandis que le Gers, en retour, offrira le meilleur de son goût. »

Va y être convié l’universel, en l’occurrence la philosophie, la science, la théologie, les arts et la gastronomie, l’environnement et l’alimentation. Pour les incarner, un « Socrate », personnalité incontestée de son art ou de sa discipline, qui planchera sur le thème « Qui sont les visionnaires et les vigies de notre temps ?

 


On retrouvera ainsi pour les arts & spectacle l’écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, avec comme modérateur Marc Didier, le président du Crédit agricole Pyrénées-Gascogne ; pour la science l’astrophysicien Michel Cassé, auteur de Généalogie de la matière (modérateur, le député Jean-René Cazeneuve) ; pour l’alimentation et l’environnement, l’eco-passeur Arnaud Daguin (modérateur, le président Philippe Martin) ; pour la théologie monseigneur Maurice Gardès, archevêque d’Auch (modératrice, la députée Gisèle Biémouret) ; pour la géopolitique François Gemenne, de Sciences po (modérateur, le sénateur Raymond Vall. Et enfin pour la philosophie l’helléniste Heinz Wismann (modérateur, le sénateur Franck Montaugé).

 


Les conclusions de ces rencontres seront restituées le vendredi 30 à la CCI du Gers, avec une introduction (et la conclusion) du cosmologue Jean Audouze, des modérateurs de chaque atelier, une intervention du physicien Marc Lachièze-Rey et une autre d’Ariane Daguin, sur « Univers croisés – Vu des Etats-Unis ».

Allier esprit, réflexion, connaissance et bon vivre, près tout, c’est peut-être ça, la philosophie.

Informations sur les Semailles, cliquez ici

Un commentaire au sujet de cet article

  1. ( Posté sur Facebook) .. La gent féminine est remarquablement absente des thèmes majeurs développés lors du Banquet. L’info grand public révèle que les femmes sont à peine représentées. Que dans ce contexte d’intelligence et de talent, leur rôle se cantonne à la logistique et à la politique. Certes, ce sont-là des domaines importants, mais ici ils servent de faire-valoir. L’art, l’astrophysique, la philosophie, la gastronomie, et leurs multiples combinaisons sont des matières privilégiées annexées par nos mâles érudits. Le machisme ambiant est conforté. Bravo André !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *