INDEX

A Biarritz, la Saison Danse et croît

Le 08 Nov. 2019

Sous l’impulsion de Thierry Malandain, l’offre culturelle s’enrichit sensiblement à l’occasion d’une quatrième édition qui accueillera notamment deux compagnies de renom…

Le Nederlands Dans Theater et la Batsheva Dance Company sont attendus dans la cité balnéaire. Au total, 30 compagnies, internationales, régionales et locales sont programmée sur 2019-2020.


Fort du succès des années passées, la Saison Danse franchit un nouveau cap. « Je pense qu’il n’y aura plus d’offre culturelle aussi exceptionnelle » annonce Thierry Malandain, directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz, à l’origine de ce concept, pour souligner la qualité de cette nouvelle programmation.

La venue de ces deux compagnies prestigieuses sera un événement. « La compagnie néerlandaise de danse contemporaine et moderne s’est attachée les services de Crystal Pite pour une création originale. C’est l’étoile montante de la chorégraphie, à tel point qu’elle se produira à l’Opéra de Paris ces prochains jours » se confie Thierry Malandain à propos du Nederlands Dans Theater qui ouvrira la saison ce jeudi en fêtant son 60e anniversaire.


De son côté, la Batsheva Dance Company de Ohad Naharin sera chargée de la clôturer la Saison Danse en « offrant au public des rythmes et des danses endiablés, des sauts et des portés à bras-le-corps » poursuit Thierry Malandain.


Les compagnies locales dans la lumière

Outre ces deux têtes d’affiches flamboyantes, les compagnies locales ne sont pas oubliées, loin de là. Elles seront nombreuses à se produire sur scène tout au long de la saison, traitées sur un même pied d’égalité par l’organisation. « Ce mélange leur est profitable. L’idée est surtout de les faire briller » déclare Georges Tran du Phuoc. « On a de superbes têtes de train avec ces compagnies internationales qui viennent à Biarritz. Puis, ces wagons prometteurs qu’elles tractent et qui sont nos compagnies locales » continue le secrétaire général du Centre chorégraphique national.

Le but des organisateurs est « d’offrir une vraie programmation, de marquer leur différence avec les programmateurs privés ». La danse basque sera donc au cœur de cette quatrième édition de la Saison Danse, grâce à « tout un panorama de son potentiel » ajoute Thierry Malandain.


Un cocktail gagnant ?

Ce sont donc plus de 30 compagnies, internationales, régionales ou locales qui se produiront à partir de ce jeudi 7 novembre et jusqu’au 7 août 2020. À la Gare du Midi, au studio Gamaritz, au théâtre du Colisée, au Casino municipal, et à l’Espace culturel Larreko de Saint-Pée-sur-Nivelle, le public pourra, en plus d’assister aux différents spectacles, être le témoin de répétitions, mais aussi participer à des stages de danse.

« Tous les ingrédients sont là pour réussir cette belle saison » conclut Thierry Malandain. Et avec plus de 20.000 spectateurs chaque année, on veut bien le croire. Malgré tout, le chorégraphe reste réaliste et attend de voir si un nouveau record de fréquentation viendra confirmer la pertinence de ce concept et de la programmation.

Renseignements et réservations à l’Office de tourisme de Biarritz (05.59.22.44.66), sur biarritz-culture.com ou sur malandainballet.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *