INDEX

TWITTOLIB’ – L’actu en bref

Le 13 Oct. 2020

Et si la saison de rugby ne pouvait pas aller au bout ? – Les stations de ski pyrénéennes retiennent leur souffle – Advanced Isotopic Analysis, une startup en décollage accéléré – Frédéric Beigbeder lance sa vodka depuis Guéthary – Une forêt école va naître à Lons – Nouvelle vie pour le Trinquet Moderne à Bayonne – Invitation aux voyages à Biarritz en mode festival…

PresseLib’ vous propose un tour d’horizon de l’info en quelques lignes.


Et si la saison de rugby ne pouvait pas aller au bout ?
Avec le nombre de matches reportés qui gonfle déjà (encore 2 le week-end dernier en Top 14 et 2 en Pro D2), la Ligue nationale de rugby est obligée d’anticiper l’hypothèse de championnats à nouveau interrompus avant leur terme. D’autant plus que le calendrier hyper chargé ne laisse que peu de marges de manœuvre. Ainsi, différentes solutions sont à l’étude, y compris la création d’un Top 16 pour l’élite ; ce qui éviterait de prononcer des relégations du Top 14 vers la Pro D2 et permettrait à deux clubs de cette seconde division de monter dans la catégorie supérieure.


Les stations de ski pyrénéennes retiennent leur souffle
Il est clair que l’incertitude règne en altitude en raison de l’épidémie et des mesures supplémentaires qui pourraient être imposées dans les sites pouvant attirer du monde. Pourtant, les plus gros nuages sont apportés par le réchauffement climatique et le risque de manque de neige. L’augmentation des chutes de pluie (plutôt que de neige) s’ajoutant à des températures plus élevées pourrait poser de sérieux problèmes dans de nombreuses stations de moyenne altitude. Pour Météo France, d’ici 2050, elles pourraient perdre plusieurs semaines d’enneigement et le manteau neigeux pourrait se réduire de 10% à 40%. Plus grave, au-delà d’un réchauffement climatique de 3°C, la neige de culture ne pourra plus compenser le manque d’enneigement naturel. On comprend pourquoi les stations travaillent déjà sur des diversifications capables, malgré tout, d’attirer les touristes.


Advanced Isotopic Analysis, une startup en décollage accéléré
Créée en 2017 à l’initiative d’Olivier Donard et Sylvain Bérail, deux chercheurs talentueux, l’entreprise paloise basée à Hélioparc s’est déjà fait une solide réputation avec ses procédés permettant le traçage des produits grâce à leur « signature isotopique ». De quoi intéresser tous les grands de l’agro-alimentaire, mais aussi des cosmétiques ou encore les industries chimique et pharmaceutique. AIA prévoit une levée de fonds pour financer un développement qui s’annonce rapide et qui s’accompagnerait d’une douzaine d’embauches sur les 3 prochaines années. Lire notre dernier article, cliquez ici


Frédéric Beigbeder lance sa vodka depuis Guéthary
Elle a été baptisée « Le Philtre » et se veut 100% bio et éco-responsable. « Depuis vingt ans, je me pose la même question : comment concilier hédonisme et écologie ? Il y a deux ans, assis sur la plage de Guéthary avec mon frère Charles et mon ami d’enfance Guillaume Rappeneau, nous nous lamentions sur le fait que consommation rime avec destruction, que l’écologie est souvent synonyme de résignation. Ne serait-il pas possible de boire une vodka sans détériorer notre planète ? Le Philtre Organic Vodka était né. » C’est une vodka de blé bio, sans additifs, sans sucre ni glycérol, distillée à Cognac par la célèbre Maison Villevert. Informations sur le site internet, cliquez ici


Une forêt école va naître à Lons
La commune a décidé de faire jouer son droit de préemption pour acquérir les terrains des anciennes pépinières Boscq (16.000 m2) pour renforcer la destination « verte » de ce quartier avec un parc ouvert au public. Le maire, Nicolas Patriarche, souhaite y développer également une forêt-école pour sensibiliser les enfants à l’environnement. La zone autour du bois de Lons, au Nord de la médiathèque et de la rocade, devrait donc devenir très attractive.


Nouvelle vie pour le Trinquet Moderne à Bayonne
Ce restaurant, qui fait partie de l’histoire de la ville, a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à Lionel Mazars, l’ancien rugbyman qui s’est longtemps illustré à Agen. Après de mois de travaux, il vient de rouvrir ses tables avec une carte qui met largement en valeur les produits régionaux. Le nouveau patron des lieux a développé auparavant le Bouchon Basque à proximité du siège de l’Aviron Bayonnais.


Invitation aux voyages à Biarritz en mode festival
La 5e édition de ce festival va se dérouler du 15 au 18 octobre. Créé par Claire Borotra et Anne Rotenberg, il propose des lectures théâtralisées, des rencontres, des conférences, des films… Avec comme thème les Olympiques, il embarquera les visiteurs dans un voyage littéraire valorisant le sport et les athlètes. Sont notamment attendus : Claire Chazal, Samuel Labarthe, Alex Lutz, Marc Lièvremont, Mathieu Crépel. Informations sur le site internet, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *