INDEX

Coup de cœur - Les vignes de dunes refleurissent à Anglet

Le 10 Avr. 2019

Une association a été créée pour réintroduire leur culture. A l’époque, on pouvait boire un verre de vin issu de la Chambre d’Amour, de Blancpignon ou de Chiberta…

Il fut un temps où Anglet avait le bonheur de voir des vignes pousser sur le revers de ses dunes. C’était avant la guerre, et avant le fort attrait touristique émanant de la ville, qui abandonna ses vignes, non sans regrets.


Patrick Chasseriaud, adjoint au maire en charge des finances, rêvait de voir pousser à nouveau de beaux grains de raisin sur la chaleur du sable de ces dunes. Une première expérience, menée avec l’équipe du parc Izadia, eut donc lieu en 2014. Mais l’appétit des étourneaux eut raison des fruits de la vigne.

Nouvelle tentative ensuite, pour laquelle la municipalité fit appel à Nicolas Tison, producteur de vin de dune à Capbreton. Nouvel échec, lié cette fois-ci aux pluies printanières.


Qu’à cela ne tienne ! En septembre 2018, une toute jeune association, baptisée « Vignes de Tuc d’Anglet », est créée, sous la direction et les conseils avisés de Nicolas Tison. Elle a pour but de promouvoir le patrimoine viticole angloy, en réintroduisant la culture de vignes sur le sable dunaire, tout en favorisant une stabilisation de l’arrière du littoral concerné. Utile et agréable donc.

Aussitôt en place, au travail ! Les journées de plantation s’organisent alors à La Barre, autour de chenin, tannat et cabernet, sur une surface de 900 m², soigneusement sélectionnée et aménagée. Les premières feuilles de vigne s’y déploient déjà sous le soleil printanier, mais il faudra patienter trois ans -l’année de « la troisième feuille »-, nécessaires en viticulture pour obtenir une première récolte.


De quoi réjouir les membres de l’association, puisque la production pourrait atteindre les 400 litres de vin d’Anglet. Un vin qui ne sera pas commercialisé, car là n’est pas son but, mais vivement célébré par de nombreuses animations, dont notamment une fête des vendanges.

Petit vignoble certes, mais grande fierté pour tous les Angloys…

A suivre sur la page Facebook – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *