INDEX

Superbe festival Indépendance(s) et Création à Auch

Le 09 Oct. 2015

51 longs métrages en avant-première. Ariane Ascaride, Robert Guédiguian et Sylvie Pialat en invités

Rubriques :

Si vous vous trouvez du côté d’Auch et que votre dada, c’est le cinéma, vous allez être comblé(e), puisque jusqu’au 11 octobre, le Festival Indépendance(s) et Création propose, en avant-première, 51 longs métrages en avant-première, 19 premiers ou seconds longs métrages, 22 films français, 10 essais documentaires et 13 films co-produits par Arte, partenaire de la manifestation.

Un vrai festival comme on les aime, sans compétition, sans prix, sans glamour, sans starlette évaporée, mais qui n’a comme simple but que de faire partager l’amour du cinéma. Eh oui, ça existe encore !

Ce qu’il faut savoir…


CINE 32Originalité : tous les films sont présentés par l’équipe organisatrice de Ciné32, et chaque fois que cela est possible, une rencontre avec le cinéaste ou les artistes est proposée.

Quant aux films, ça part dans tous les sens : des révélations, avec des premiers films, des œuvres inédites de cinéastes de premier plan, du documentaire, de la fiction, en passant par du cinéma d’animation, tous constituent autant d’invitations à la découverte, au plaisir.

 


ASPHALTECe qui fait que durant ces quatre jours, se côtoient dans une atmosphère unique cinéphiles assidus, curieux ponctuels, exploitants de salles de cinéma, lycéens, cinéastes, acteurs, producteurs, distributeurs et un raton laveur.

Il serait fastidieux de citer ici tous les films qui vont être présentés. Retenons simplement les plus emblématiques, ou les plus grand public, tel « Asphalte », de Samuel Benchetrit, avec Isabelle Huppert, « Belles familles », de Jean-Paul Rappeneau, avec Mathieu Amalric, « L’odeur de la Mandarine », dont on parle beaucoup (pour ne pas passer pour un ignare, Mandarine est le nom d’un cheval, comme on l’a appris en écoutant « Les grosses têtes »), « Premiers crus » avec Gérard Lanvin et Alice Taglioni, « Phantom Boy » avec Edouard Baer, Jean-Pierre Marielle et Audrey Tautou. Et même le dernier Kurosawa, « Vers l’autre rive » avec des acteurs nippons de grand talent dont dans notre grande générosité, on vous épargnera le nom.

 


auchcine3
Sylvie Pialat

Tout cela se déroulera au Ciné 32, allée des Arts à Auch, et comme on peut s’y attendre, à petits prix : 7 euros la séance.

L’occasion aussi de rencontrer une quarantaine d’invités, dont Ariane Ascaride et Robert Guédiguian (présents en ouverture du festival « Une histoire de fou »). Ainsi que Sylvie Pialat, compagne de feu Maurice le tonitruant (et César du meilleur film comme productrice de « Timbuktu »), qui vient en voisine, puisqu’elle habite Lectoure.

Qu’ajouter, sinon un traditionnel « Bons films ! » C’est le cas.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *