Abonnez-vous
Publié le

ÉVÈNEMENTUne nouvelle ère pour Arte Flamenco

Lionel Niedzwiecki est le nouveau directeur de ce festival d’exception. Tout en conservant l’exigence et la qualité de sa programmation, il souhaite lui offrir une nouvelle dimension territoriale et développer le soutien à la création
DUENDE - Arte Flamenco dans une autre dimension
Du 27 juin au 2 juillet 2022, le plus grand festival consacré au flamenco en France fêtera sa 33e édition à Mont-de-Marsan.

Créé en 1989 par le Département des Landes sous l'impulsion d'Henri Emmanuelli, alors président du Conseil départemental des Landes (de 1982 à 1997, puis de 2000 à 2017), il a pour ambition de transmettre et faire rayonner le flamenco, tout en favorisant les créations pluridisciplinaires.

Les Landes sont une terre de festivals, une terre de culture. Arte Flamenco est un outil qui participe à son attractivité culturelle


« Le Département cherchait à construire un événement culturel qui pourrait rassembler les habitants et attirer le public. Le Flamenco est arrivé naturellement dans l’équation, car les Landes comptent de très nombreux amateurs, l’environnement était donc propice. Les Landes sont une terre de festivals, une terre de culture. Arte Flamenco est un outil qui participe à son attractivité culturelle », raconte Lionel Niedzwiecki par ailleurs directeur de la communication du Département des Landes et membre du comité de direction du festival depuis 13 ans.

La spécificité de cet évènement réside dans sa double facette : d’une part une portée internationale à travers le choix d’artistes espagnols de premier plan, les liens forts avec l’Andalousie et l’ancrage local, une grande partie du public venant des Landes et des départements limitrophes.

Conserver les mêmes bases pour rayonner davantage

Ce festival montois n'a cessé de grandir, tout en gardant sa ligne directrice : proposer une programmation de grande qualité et diversifiée, afin de montrer toutes les formes de Flamenco qui existent (danse, musique, chants…).

En 2012, Arte Flamenco franchit un nouveau cap en se développant dans le cœur de ville de Mont-de-Marsan. Le Café Cantante se développe place Saint-Roch, les artistes français se produisent à la Bodega, place de la mairie et des spectacles de rue voient le jour. La majeure partie des cafés et restaurants du Moun se mettent alors en résonnance avec le festival, en participant à un « off »

Il va y avoir des nouveautés cette année

Aujourd’hui, une nouvelle étape est en train d’être amorcée. Depuis l’an dernier, le Conseil départemental a cédé l’organisation d’Arte Flamenco à un Établissement public administratif (EPA) créé spécifiquement pour l’occasion. La 33e édition voit donc ses lignes quelque peu transformées.

« Nous sommes impatients de retrouver les artistes et le public à l’occasion de cette belle fête. Il va y avoir des nouveautés cette année. Si le festival revient dans sa configuration habituelle et reste fidèle à sa ligne directrice, il va multiplier les rencontres, expositions et débats avec une vraie programmation dans le village du festival installé place Saint-Roch. Des tables rondes vont également être organisés, autour de l’émancipation des femmes par la danse et de l’éco-responsabilité », précise son directeur, qui veut profiter de la manifestation pour sensibiliser le public à la protection de l’environnement.

La culture pour tous

Pour la première fois de son histoire, Arte Flamenco s’engage aussi dans le soutien à la création artistique. En effet, les organisateurs coproduisent le nouveau spectacle de Patricia Guerrero, Deliranza. La première mondiale aura lieu en ouverture du 33e festival Arte Flamenco, lundi 27 juin 2022 à Mont-de-Marsan.

Placée sous la direction artistique de Sandrine Rabassa, le festival veut aussi favoriser l’émergence de jeunes talents, les accompagner dans la professionnalisation et bien sûr les diffuser.

« Nous n’en sommes qu’aux prémices, ce projet va véritablement prendre effet l’an prochain. Le soutien à la création des professionnels ou de jeunes talents du Flamenco est un axe que nous allons approfondir pour favoriser l’émergence des vedettes françaises et espagnoles de demain ».

À 58 ans, Lionel Niedzwiecki ne manque pas d’idées pour aller à la rencontre du public landais, y compris le plus éloigné de la culture (milieu médical, EHPAD…). La démocratisation culturelle et le développement territorial sont les deux autres objectifs d’Arte Flamenco.

Fin janvier 2023, un nouveau festival verra le jour à Soustons. « Notre ambition est d’être une vitrine de la culture et des valeurs du flamenco tout en proposant sur l’ensemble du territoire landais des rendez-vous travaillés en partenariat avec les collectivités et les opérateurs locaux de la culture. »

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi