INDEX

Entreprise d’ici – Le Groupe Autaa, du Béarn à Paris

Le 19 Fév. 2020

L’entreprise familiale d’Artix affiche une belle santé. Nouveau centre logistique, méga-chantier du « Grand Paris Express » et acquisition de MCM Levage au menu…

Créée en 1964 par Guy Autaa, l’entreprise du même nom n’opérait à l’origine que dans le transport routier de marchandises. Depuis, elle a tracé sa route de manière spectaculaire.


Après avoir commencé à se diversifier dans le transport express et de matériel pétrolier, elle a ouvert 20 ans plus tard sa première agence, en région parisienne (à Verneuil-l’Étang, 77), et commencé à proposer des prestations de levage. Depuis ces lointaines années 1980, cette diversification s’est largement poursuivie.


Ainsi, la société béarnaise a progressivement ajouté à son arc les cordes de l’élévation de personnes (via un parc de nacelles), du service industriel de manutention de machines et, de plus en plus, de la logistique. Le Groupe Autaa est désormais dirigé par les fils du fondateur, Lionel et Marcel Autaa, et emploie autour de 300 salariés.


Du Grand Paris à Eurolacq…

Acteur reconnu du levage, il dispose aujourd’hui d’un parc de 90 grues mobiles de capacités pouvant aller de moins de 40 à 750 tonnes. En novembre dernier, l’entreprise s’est d’ailleurs renforcée sur ce segment en acquérant MCM Levage, une entreprise établie dans la Vienne, à Châtellerault. Un rachat qui devait non seulement permettre au Groupe Autaa de renforcer son parc d’engins, mais aussi de se rapprocher dès 2020 des 60 millions d’euros de chiffre d’affaires.


C’est notamment pour ces savoir-faire très particuliers du levage et de la manutention de charges lourdes que le groupe d’Artix a été retenu pour participer au super-chantier du « Grand Paris Express », qui prévoit 200 km de nouvelles lignes automatiques de métro et la création de 68 nouvelles gares, soit 4 nouvelles lignes, plus l’extension des actuelles lignes 11 et 14.


Un chantier de grande envergure piloté par la Société du Grand Paris, et qui va vraisemblablement nous emmener jusqu’en 2030. Le Groupe Autaa doit d’abord y participer, aux côtés de nos champions du BTP, à la mise en place des tunneliers, ces impressionnantes machines dédiées au percement des tunnels. Une vingtaine de ces engins d’excavation seront, à terme, déployés sur les différents théâtres de l’énorme chantier parisien. L’entreprise d’Artix, qui compte 7 autres implantations dans l’Hexagone, participera en outre à la construction de puits.


On notera que cette expertise en manutention de charges lourdes profite aussi à de nombreux autres secteurs engagés dans des déploiements d’infrastructures. La future croissance organique du groupe pourrait par exemple être nourrie par un déploiement prochain de la 5G.

En attendant, le Groupe Autaa progresse déjà très vite dans l’éolien, qui représente 8% de ses revenus. L’entreprise table sur 15% de croissance par an dans ce secteur, et plus particulièrement dans l’offshore.


Un centre logistique au printemps…

En parallèle, les Autaa fils poursuivent leur stratégie de diversification avec une importante échéance en avril, celle de la livraison d’un nouvel entrepôt de stockage et de préparation de commandes sur la zone d’activité Eurolacq. Ce bâtiment d’une surface de 5.000 m2, dont 2.000 sous température dirigée (en froid positif), permettra de « diversifier l’offre de services proposée aux entreprises ayant des besoins au départ des Pyrénées-Atlantiques », expliquait la société fin janvier.

Ce projet aura représenté un investissement de 3,5 millions d’euros. Il est lié à la création d’une entité « Autaa Logistique », moyen effectivement idéal de compléter l’offre historique de transports de l’entreprise, soutenue par une flotte de 250 camions.


Autre bonne nouvelle toute récente, pour rester sur ce volet du transport : les citernes dédiées par le groupe à l’acheminement de liquides alimentaires viennent d’obtenir d’Ecocert une certification « Agriculture Biologique ». Cette certification impose notamment le strict respect de normes d’hygiène et un lavage compatible avec les nouvelles exigences environnementales inhérentes à la production bio.

En résumé, la belle entreprise familiale d’Artix, à cette allure, pourrait bien finir par nous lever le soleil !

Plus d’informations sur le site autaa.fr

 

2 commentaires au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *