INDEX

INNOVATION - Boiclimatic, des maisons pas comme les autres

Le 13 Oct. 2020

Depuis Messanges dans les Landes, Guillaume Beaupère et Sébastien Caget veulent rendre la construction écologique accessible sans concessions sur la qualité…

Rubriques :

La démarche Boiclimatic s’est concrétisée en 2008 avec la création de l’entreprise aujourd’hui implantée à Messanges. Depuis, son ascension est remarquable.


« L’activité est plutôt croissante, l’entreprise continue de réaliser des maisons à ossatures bois avec notre système constructif qui plaît. Nos clients historiques refont appel à nos services. Nous consolidons doucement notre métier global de la construction », explique Guillaume Beaupère.

Car, il s’agit bien d’une démarche globale imaginée par les deux créateurs pour innover en matière de construction bois dans un esprit « durable et responsable ».


Pour Guillaume Beaupère, tout est résumé par la volonté de proposer des solutions biosourcées et perspirantes. Tout simplement des maisons bio qui respirent. « Nous ne voulons pas nous contenter d’annoncer des maisons à base de bois. Nous voulons construire des maisons au goût du jour avec des produits intelligents et des approches avant-gardistes. L’objectif est d’aller au-delà des normes actuelles pour proposer des bâtiments uniques, respectueux de l’environnement et de la santé de leurs futurs occupants ».

Avec des compétences très complémentaires, l’équipe de Boiclimatic a su élaborer de nouveaux process pour être en mesure de proposer le meilleur compromis entre le confort, l’écologie et l’économie du projet. En faisant appel à un réseau d’architectes, la société landaise se positionne sur des maisons belles et bien faites.


« Nous travaillons actuellement sur une belle et grande réalisation, boulevard de la plage à Contis, et sur une surélévation conséquente à Hossegor, plage de la Gravière. Deux projets majeurs ». Charge à eux de faire en sorte que ces constructions écologiques restent accessibles au plus grand nombre.

« Nos habitations sont perspirantes, et bénéficient ainsi d’une régulation saine de l’hygrométrie. Elles sont également biosourcées parce que nous choisissons des matériaux en fonction de leurs performances, de leurs qualités environnementales et de leurs modes de production. Le tout en privilégiant des fournisseurs locaux, comme la coopérative Artbois à Came », insiste Guillaume Beaupère.


Le côté local se retrouve également au niveau des architectes avec qui travaille Habitat Boiclimatic, comme par exemple Sirine Touzani, implantée à Bordeaux, ou Luc Aguilera, tout proche de Saint-Geours-de-Maremne.

Pour Sébastien Caget, l’isolation des constructions d’Habitat Boiclimatic est un élément clé. « Tous nos produits sont propres : pas de laines minérales, ni de produits émanant des formaldéhyde ou COV (composé organique très volatil) ni de polysthyrène. Les matériaux de nos façades et toitures vont au contraire favoriser la perspiration, l’inertie, le déphasage et l’étanchéité à l’air. L’hygrométrie intérieure et le confort d’été sont privilégiés, avec une surisolation extérieure et un voile travaillant côté intérieur », ajoutent les fondateurs de la société qui ont obtenu la certification ISO 14001 en août 2015.


Boiclimatic a rejoint Domolandes en avril 2012 et bénéficie désormais d’un atelier de 300 m2 pour favoriser son développement. Et bien entendu, la jeune pousse peut profiter des nombreux services proposés par la technopole, mais aussi de son réseau, notamment dans le secteur du bâtiment.

Aujourd’hui, Boiclimatic, c’est deux associés, et trois salariés en CDI. Nul doute que l’aventure n’en restera pas là avec sa démarche particulièrement originale et pertinente.

Informations sur le site Internet de Boiclimatic, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *